Connect with us

Canada

BREAKING: Le Canada prolonge les permis de travail pour les résidents de Hong Kong

Published

on

Publié le 6 février 2023 à 09h38 HNE
Mis à jour le 6 février 2023 à 09h56 HNE


Le ministre de l'Immigration, Sean Fraser, a annoncé un soutien supplémentaire pour les résidents de Hong Kong vivant au Canada.

Le ministre de l’Immigration Sean Fraser vient d’annoncer que le Canada élargit ses options de permis de travail ouvert pour les ressortissants de Hong Kong.

Prenant la parole de Toronto ce matin, le ministre a dit que l’actuel Permis de travail ouvert (OWP) pour les résidents de Hong Kong, qui devait expirer aujourd’hui, sera prolongé de deux ans supplémentaires.

Pour être éligibles, les résidents de Hong Kong doivent avoir obtenu un diplôme ou un grade postsecondaire canadien au cours des 10 dernières années, un changement par rapport à l’exigence actuelle de cinq ans, ou détenir un titre de compétence étranger équivalent pour lequel ils peuvent obtenir une évaluation des titres de compétences. . Un programme menant à un diplôme d’études postsecondaires doit durer au moins deux ans.

Les résidents de Hong Kong actuellement au Canada temporairement, y compris les visiteurs, les étudiants et les travailleurs, peuvent postuler en ligne depuis le Canada. Les personnes qui postulent depuis l’étranger restent soumises aux restrictions de voyage en vigueur et peuvent ne pas être en mesure de venir au Canada pour le moment, à moins d’avoir une offre d’emploi ou de bénéficier d’une exemption de voyage et de se conformer à toutes les exigences de santé publique. Les résidents de Hong Kong qui voyagent au Canada doivent actuellement présenter une preuve d’un test COVID-19 négatif.

Obtenez une consultation juridique gratuite sur les programmes d’immigration du Canada pour Hong Kong

Voies de résidence permanente au Canada pour les Hongkongais

Le Canada a également parcours de résidence permanente dédiés aux résidents de Hong Kong qui ont terminé une partie ou la totalité de leurs études postsecondaires au Canada. Il existe deux flux :

Flux A offre la résidence permanente aux résidents de Hong Kong qui ont obtenu leur diplôme d’un établissement postsecondaire canadien au cours des trois dernières années.

Flux B offre la résidence permanente aux résidents de Hong Kong qui ont obtenu leur diplôme d’un établissement postsecondaire au Canada ou à l’étranger et qui ont au moins un an d’expérience de travail au Canada.

Dans ces deux volets, les demandeurs principaux (l’étudiant) peuvent également inclure un conjoint, un partenaire et des enfants à charge.

Le demandeur principal doit détenir un passeport délivré par l’un des :

  • la Région administrative spéciale de Hong Kong de la République populaire de Chine ;
  • Royaume-Uni à un ressortissant britannique d’outre-mer, en tant que personne née, naturalisée ou enregistrée à Hong Kong.

Hongkongais au Canada

Hong Kong a toujours été l’une des plus importantes sources d’immigrants au Canada. Selon Données du recensement 2021il y avait 213 855 immigrants au Canada qui ont choisi Hong Kong comme lieu de naissance, ce qui le place parmi les cinq principaux pays d’origine asiatique pour les immigrants au Canada.

Jusqu’en 1997, Hong Kong était la principale source d’immigration au Canada, avec jusqu’à 30 000 résidents de Hong Kong qui déménagent au Canada chaque année. Le Canada partage une histoire avec Hong Kong en tant qu’anciennes colonies britanniques, ce qui a contribué à créer une relation économique solide. En 1997, Hong Kong a cessé d’être une colonie britannique et a été rendue au gouvernement chinois et les chiffres ont considérablement diminué.

Les données montrent que le Canada a accueilli 3 750 nouveaux résidents permanents de Hong Kong entre janvier et novembre 2022. Cela s’ajoute aux 2 295 en 2021. De plus, même au plus fort de la pandémie de COVID-19, le Canada a quand même accueilli 1 045 résidents permanents de Hong Kong en 2020.

Pourtant, il y a eu un augmentation constante de permis d’études délivrés chaque année à partir de 2015, date à laquelle 2 095 permis d’études ont été délivrés. Ce nombre est passé à 6 345 en 2021 et en 2022, 8 705 permis d’études ont été délivrés à des Hongkongais entre janvier et novembre.

Le nombre de permis de travail délivrés en vertu de la Programme de mobilité internationale. Entre 2019 et 2022, le nombre de permis délivrés est passé de 985 à 8 795 en 2022. Les données de 2022 font plus que doubler les 4 005 permis délivrés en 2021.

Obtenez une consultation juridique gratuite sur les programmes d’immigration du Canada pour Hong Kong

© CIC Nouvelles Tous droits réservés. Visite CanadaVisa.com pour découvrir vos options d’immigration au Canada.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Canada

Le Canada et la Corée du Sud signent un nouvel accord pour promouvoir les opportunités de travail pour les jeunes

Published

on

Publié le 4 juin 2023 à 09h00 HAE


Un nouvel arrangement élargit les possibilités d'emploi pour les jeunes Canadiens et Sud-Coréens

Le 23 mai 2023, Ali Ehsassi, député de Willowdale, au nom de l’honorable Sean Fraser, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, a annoncé la signature d’une nouvelle entente Canada-Corée du Sud sur la mobilité des jeunes.

Planifiez une consultation gratuite sur le permis de travail avec le cabinet d’avocats Cohen Immigration

Dans le cadre de cet arrangement, les jeunes des deux pays auront plus d’options lorsqu’ils postuleront pour des opportunités de travail et de voyage à l’étranger dans le pays respectif de l’autre via le Expérience internationale Canada (IEC) ou l’équivalent sud-coréen.

Le nouvel arrangement comporte des améliorations par rapport au protocole d’accord existant qui a été créé en 1995 :

  • L’âge d’éligibilité passera de 18-30 ans à 18-35 ans.
  • Deux nouveaux volets, le volet Coop internationale (stage) et le volet Jeunes professionnels, seront ajoutés pour compléter la catégorie vacances-travail existante.
  • La plupart des jeunes auront également la possibilité de participer deux fois au programme, chaque fois pendant 24 mois maximum.

Le gouvernement canadien prévoit mettre en œuvre le nouvel accord en 2024. « Alors que le Canada et la Corée du Sud célèbrent cette année 60 ans de relations diplomatiques, je suis très heureux que nos deux pays aient signé un nouvel accord sur la mobilité des jeunes. L’expérience et les perspectives internationales sont particulièrement importantes dans l’économie mondiale d’aujourd’hui. C’est pourquoi le gouvernement du Canada continue d’appuyer et de créer des ententes réciproques permettant aux jeunes Canadiens et étrangers de travailler et de voyager dans le pays de l’autre. dit Sean Fraser.

Qu’est-ce que l’Expérience Internationale Canada (EIC)?

L’IEC est un programme réciproque qui permet aux jeunes canadiens et internationaux de travailler et de voyager dans les pays des autres. Le Canada a signé des ententes sur la mobilité des jeunes avec 36 pays et territoires étrangers.

Les permis de travail délivrés en vertu de l’IEC sont exemptés de l’exigence d’un Évaluation de l’impact sur le marché du travail (EIMT). Le programme comporte trois catégories :

  • Vacances-travail les participants reçoivent un permis de travail ouvert qui leur permet de travailler n’importe où dans le pays d’accueil pour financer leurs voyages.
  • Coop internationale (stage) les participants reçoivent un permis de travail spécifique à l’employeur qui permet aux étudiants d’acquérir une expérience ciblée dans leur domaine d’études.
  • Jeunes professionnels les participants reçoivent un permis de travail spécifique à leur employeur pour acquérir une expérience de travail professionnelle ciblée dans leur domaine d’études ou leur cheminement de carrière.

Les conditions d’éligibilité pour l’IEC comprennent:

  • Être citoyen (détenteur d’un passeport) de l’un des pays ci-dessus ou être résident de l’un des territoires ayant conclu une entente bilatérale sur la mobilité des jeunes avec le Canada ;
  • Avoir un passeport valide pour la durée de son séjour au Canada (le permis de travail délivré ne sera pas supérieur à la durée de validité du passeport),
  • Avoir entre 18 et 30 ou 35 ans au moment de la demande (la limite d’âge supérieure dépend du pays de citoyenneté du demandeur);
  • Avoir l’équivalent de 2 500 $CAN à l’atterrissage pour aider à couvrir les dépenses initiales;
  • Être en mesure de souscrire une assurance maladie pour la durée de leur séjour (les participants peuvent avoir à présenter une preuve de cette assurance au point d’entrée au Canada);
  • Être admissible au Canada;
  • Avoir, avant le départ, un billet aller-retour ou les ressources financières pour acheter un billet de départ pour la fin de son séjour autorisé au Canada,
  • Ne pas être accompagné de personnes à charge ; et
  • Payez les frais appropriés.

L’IEC fonctionne sur une déclaration d’intérêt /Invitation à postuler (ITA) modèle. Les candidats éligibles créent un profil IEC mais doivent recevoir un ITA avant de pouvoir soumettre une candidature.

Planifiez une consultation gratuite sur le permis de travail avec le cabinet d’avocats Cohen Immigration

Continue Reading

Canada

La Colombie-Britannique et le Manitoba invitent des candidats lors des derniers tirages PCP

Published

on

Publié le 3 juin 2023 à 08h00 HAE


La Colombie-Britannique et le Manitoba ont récemment nommé des candidats PCP.

Deux provinces canadiennes ont invité des candidats au cours des deux dernières semaines de tirages sous le Programme des candidats des provinces (PNP).

Ces tirages ont eu lieu à peu près au même moment que Immigration Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) introduit de nouvelles catégories de sélection pour les candidats Entrée Expressce qui pourrait inclure ceux qui sont également dans le PNP.

IRCC dit que tous les tirages à l’avenir ne seront pas pour les nouvelles catégories et Entrée express Les tirages PNP continueront d’avoir lieu.

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

La catégorie de sélection dessine le miroir de nombreux flux PNP. Toutes les provinces et tous les territoires du Canada (sauf Québec et Nunavut) organisent également des tirages PCP pour inviter des candidats dans des domaines professionnels spécifiques ou pour des Classification nationale des professions (NOC) codes., ou pour la langue leur capacité linguistique. Par exemple, il existe des flux d’immigration PCP dans la plupart des provinces spécifiquement pour les travailleurs de la technologie ou de la santé. La Colombie-Britannique organise des tirages ciblés pour les travailleurs de la santé presque chaque semaine.

L’immigration est une responsabilité partagée entre les gouvernements fédéral et provinciaux. Le PCP permet aux gouvernements provinciaux de nommer des candidats à l’immigration économique pour la résidence permanente qui ils se sentent en mesure d’établir facilement et économiquement dans la province de nomination. Cela permet également aux provinces de cibler efficacement les candidats qui peuvent aider à pourvoir les postes vacants régionaux.

Résultats provinciaux de l’immigration du 23 mai au 2 juin

Colombie britannique

La Colombie-Britannique a organisé des tirages PNP les 23 et 30 mai.

Les résultats du 23 mai ont montré que la province avait invité plus de 140 candidats sur quatre tirages. Le plus grand tirage a invité 103 candidats des volets Travailleurs qualifiés et Diplômés internationaux (y compris les candidats Entrée express) dans un tirage ciblant les professions technologiques. Ils demandaient un minimum Système d’enregistrement des compétences en matière d’immigration (SIRS) score de 90.

Il y avait également 20 candidats invités à un tirage ciblé pour les éducatrices et assistantes à la petite enfance, 17 ont été ciblés à un tirage pour les travailleurs de la santé et moins de cinq autres ont été invités à un tirage pour d’autres professions prioritaires. Chacun des trois tirages avait une exigence minimale de score SIRS de 60.

Le tirage le plus important du 30 mai était un tirage général (qui ne ciblait aucune profession ou domaine spécifique) qui a invité 151 candidats des volets Travailleur qualifié, Diplômé international et Niveau d’entrée et Semi-qualifié. Le score SIRS minimum variait de 85 à 107.

Les trois autres catégories de tirage étaient identiques à celles de la semaine précédente. Il y avait 26 éducateurs et assistants de la petite enfance, 14 travailleurs de la santé et moins de cinq invités d’autres professions prioritaires. Encore une fois, ces candidats avaient besoin d’un score SIRS minimum de 60.

Manitoba

Le Manitoba a invité 589 candidats de trois volets le 1er juin.

Le Programme des candidats du Manitoba (MPNP) invité Travailleurs qualifiés au Manitoba candidats de deux catégories distinctes. La première catégorie concernait 262 candidats ayant une expérience de travail dans les grands groupes CNP suivants :

  • 11 – Professions professionnelles de la finance et des affaires
  • 13 – Métiers administratifs et métiers de la logistique du transport
  • 21 – Professions professionnelles en sciences naturelles et appliquées
  • 42 – Services de protection du public de première ligne et personnel paraprofessionnel des services juridiques, sociaux, communautaires, d’éducation
  • 44 – Prestataire de soins et profession d’appui à la protection juridique et publique
  • Les candidats à ce tirage devaient obtenir un score minimum de 607.

Les 240 travailleurs qualifiés restants qui ont été invités n’avaient pas besoin d’une profession particulière. Ces candidats avaient des notes minimales de 669.

La province a également invité 56 candidats dans le cadre du volet des diplômés internationaux et 31 travailleurs qualifiés outre-mer avec des notes minimales de 801.

De plus, le Manitoba a organisé un tirage le 25 mai invitant 29 candidats par le biais de la Loi sur les mesures spéciales pour l’Ukraine. Il s’agit d’une catégorie qui cible les ressortissants ukrainiens qui répondent également aux critères d’admissibilité à un volet d’immigration MPNP.

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

Continue Reading

Canada

Demander la citoyenneté canadienne si vous êtes né à l’extérieur du Canada

Published

on

Publié le 3 juin 2023 à 07h00 HAE


Femme avec drapeau canadien

Si vous êtes né à l’extérieur du Canada et qu’au moins un de vos parents biologiques ou légaux à la naissance était citoyen canadien, vous pourriez être admissible à Citoyenneté canadienne. Vous pouvez soumettre un “preuve de citoyenneté canadienne» au gouvernement canadien, également connue sous le nom de demande de certificat de citoyenneté canadienne. Avec le certificat de naissance canadien, c’est l’un des deux seuls documents acceptés par passeport Canada comme preuve de citoyenneté canadienne.

Planifiez une consultation gratuite sur la citoyenneté canadienne avec le cabinet d’avocats Cohen Immigration

Le Canada limite la citoyenneté par filiation à la première génération née à l’extérieur du Canada ou à un parent canadien. Cependant, vous pouvez demander un certificat de citoyenneté canadienne à tout moment de votre vie et que votre parent canadien soit vivant ou décédé.

Qui a besoin d’une preuve de citoyenneté?

Un certificat de citoyenneté canadienne peut être obtenu par tout citoyen canadien. Cependant, le document n’est vraiment nécessaire que pour les personnes nées à l’extérieur du Canada d’au moins un parent citoyen canadien et de Canadiens naturalisés.

Les Canadiens naturalisés sont ceux qui ont demandé la citoyenneté, passé le test et prêté serment. Ces personnes auront besoin d’un certificat de citoyenneté canadienne, mais elles l’auront reçu à la fin de leur processus de naturalisation.

La preuve de citoyenneté vous permet de profiter de tous les avantages accordés à la citoyenneté canadienne. Cela comprend le vote aux élections fédérales, l’obtention d’un numéro d’assurance sociale (NAS), l’accès aux soins de santé universels, l’obtention d’un permis de conduire et la possession de l’un des passeports les plus puissants au monde.

Comment faire une demande de certificat de citoyenneté canadienne

Pour faire une demande de certificat de citoyenneté canadienne, vous devez télécharger la trousse de demande sur Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada(IRCC). Les frais de demande sont de 75 $ CA.

IRCC exige une preuve qu’au moins un de vos parents légaux ou biologiques à la naissance était citoyen canadien.

Les preuves acceptées comprennent :

  • Acte de naissance de vos parents
  • La carte de citoyenneté canadienne de vos parents
  • Le certificat de citoyenneté de vos parents

Vous pouvez soumettre la demande en ligne sur le site Web d’IRCC. Une fois qu’IRCC aura reçu votre demande, vous recevrez un « accusé de réception » et votre dossier sera examiné et traité. Vous pouvez vérifier l’état du traitement de votre demande en ligne, car les délais de traitement peuvent varier en fonction des circonstances individuelles. IRCC peut également demander des informations ou des documents supplémentaires.

Planifiez une consultation gratuite sur la citoyenneté canadienne avec le cabinet d’avocats Cohen Immigration

Continue Reading

Canada

CAEL et CELPIP sont maintenant acceptés pour le volet direct étudiant (SDS) du Canada

Published

on

Publié le 3 juin 2023 à 05h05 HAE


Nous sommes heureux d’annoncer que les étudiants internationaux qui souhaitent étudier dans un établissement postsecondaire canadien peuvent désormais choisir un test de compétence en anglais conçu au Canada lorsqu’ils demandent un permis d’études auprès du volet étudiant direct (SDS).

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) a annoncé qu’à compter du 10 août 2023, le programme Student Direct Stream (SDS) pour les permis d’études accélérés acceptera les résultats du test Canadian Academic English Language (CAEL) et du Canadian English Language Proficiency. Tests Index Program-General (CELPIP-General), passés dans un centre de test.

Réservez votre examen CAEL

Trouver une date de test CELPIP

Qu’est-ce que le Study Direct Stream (SDS) ?

Le Study Direct Stream (SDS) est un programme qui offre aux étudiants internationaux une voie accélérée pour demander et recevoir leur permis d’études. Avec SDS, les étudiants peuvent s’attendre à ce que leurs demandes soient traitées en 20 jours civils. Les étudiants de pays comme Antigua-et-Barbuda, le Brésil, la Chine, la Colombie, le Costa Rica, l’Inde, le Maroc, le Pakistan, le Pérou, les Philippines, le Sénégal, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Trinité-et-Tobago et le Vietnam sont éligibles pour demander un permis d’études via SDS .

Comment puis-je me préparer pour le SDS ?

Les tests CAEL et CELPIP étant acceptés pour SDS à partir du 10 août 2023, nous vous recommandons de réserver votre test dès que possible pour vous assurer que votre candidature est prête à temps. Vos scores CAEL et CELPIP restent valables pendant deux ans après avoir passé votre test, donc vous assurer que vos scores sont prêts lorsque vous préparez votre candidature vous permettra de terminer rapidement le processus SDS. Pour plus d’informations sur la préparation de votre demande de FDS, visitez le site Web du SDS. Visiter le CAEL ou CELPIP site Web pour réserver votre test aujourd’hui.

Où puis-je passer le CAEL ou le CELPIP dans un centre de test ?

Les tests CAEL et CELPIP sont disponibles partout au Canada et à l’étranger. Pour réserver un test CAEL ou CELPIP, rendez-vous sur CAEL ou CELPIP sites Internet. Les séances de test sont disponibles chaque semaine et sont disponibles dans toutes les grandes villes du Canada. Si vous postulez pour SDS avec un score CAEL, n’oubliez pas qu’IRCC exige que les demandes SDS soient complétées par un test CAEL passé dans un centre de test, et les résultats CAEL Online ne sont pas éligibles pour les demandes SDS.

Ressources de préparation gratuites pour les candidats aux tests CAEL et CELPIP

Pour les candidats qui se préparent aux tests CELPIP et CAEL, nous sommes heureux de fournir du matériel et des ressources d’étude gratuits. Ceux-ci incluent des tests pratiques gratuits, des webinaires hebdomadaires gratuits avec des experts en tests, des cours d’étude enregistrés et des ateliers sur nos chaînes YouTube, et plus encore. Visitez nos sites Web pour voir nos disponibles CAEL gratuit et CELPIP gratuit ressources.

Réservez votre examen CAEL

Trouver une date de test CELPIP

Continue Reading

Canada

Tirage au sort des professions d’Entrée express Canada : chacun des 82 emplois à cibler

Published

on

Tirage au sort des professions d'Entrée express Canada : chacun des 82 emplois à cibler
Évaluation gratuite de l'immigration au Canada

Canada commencera à cibler 82 emplois dans les domaines de la santé, de la technologie, des métiers, des transports et de l’agriculture à travers ses Entrée express système cet été.

Il s’agit d’un changement majeur pour le système de sélection phare, qui effectuait auparavant des tirages en fonction des programmes d’immigration.

Les candidats doivent avoir acquis au moins six mois d’expérience de travail continue au Canada ou à l’étranger au cours des trois dernières années dans l’une des professions.

Les professions énumérées ci-dessous sont pour 2023 seulement. La liste pourrait changer l’année prochaine.

L’an dernier, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada a apporté des modifications à la Loi sur l’immigration, les réfugiés et la protection afin de faciliter les nouveaux tirages ciblés.


En savoir plus Nouvelles sur l’immigration au Canada

Canada Entrée Express va commencer des tirages basés sur la profession ciblant 82 emplois
Le Canada lancera des tirages Entrée express ciblant des emplois spécifiques au début de 2023
Le Canada ouvre le suivi des demandes d’immigration aux candidats à l’entrée express


Professions à cibler dans le cadre des nouveaux tirages Entrée express

1. Santé

Profession Code CNP 2021 Catégorie TEER 2021
Audiologistes et orthophonistes 31112 1
Chiropraticiens 31201 1
Dentistes 31110 1
Diététiciens et nutritionnistes 31121 1
Conseillers pédagogiques 41320 1
Médecins généralistes et médecins de famille 31102 1
Instructeurs de personnes handicapées 42203 2
Kinésiologues et autres professionnels de la thérapie et de l’évaluation 31204 1
Infirmières auxiliaires autorisées 32101 2
Massothérapeutes 32201 2
Assistants de laboratoire médical et personnel technique connexe 33101 3
Technologistes de laboratoire médical 32120 2
Technologues en radiation médicale 32121 2
Échographistes médicaux 32122 2
Aides-infirmiers, préposés aux bénéficiaires et préposés aux bénéficiaires 33102 3
Infirmières praticiennes 31302 1
Coordonnatrices et superviseurs des soins infirmiers 31300 1
Ergothérapeutes 31203 1
Optométristes 31111 1
Autres professions d’assistance à l’appui des services de santé 33109 3
Autres praticiens de la médecine naturelle 32209 2
Autres professions libérales en diagnostic et traitement de la santé 31209 1
Autres professions techniques en thérapie et en évaluation 32109 2
Professions paramédicales 32102 2
Assistants techniques en pharmacie et assistants en pharmacie 33103 3
Assistants médicaux, sages-femmes et professionnels paramédicaux 31303 1
Kinésithérapeutes 31202 1
Psychologues 31200 1
Infirmières autorisées et infirmières psychiatriques autorisées 31301 1
Inhalothérapeutes, perfusionnistes cliniques et technologues cardiopulmonaires 32103 2
Spécialistes en médecine clinique et de laboratoire 31100 1
Spécialistes en chirurgie 31101 1
Thérapeutes en counseling et thérapies spécialisées connexes 41301 1
Praticiens en médecine traditionnelle chinoise et acupuncteurs 32200 2
Vétérinaires 31103 1

2. TIGE

Profession Code CNP 2021 Catégorie TEER 2021
Architectes 21200 1
Responsables de l’architecture et des sciences 20011 0
Spécialistes des systèmes d’entreprise 21221 1
Ingénieurs civils 21300 1
Responsables des systèmes informatiques et d’information 20012 0
Ingénieurs informaticiens (sauf ingénieurs et concepteurs de logiciels) 21311 1
Développeurs et programmeurs de systèmes informatiques 21230 1
Spécialistes de la cybersécurité 21220 1
Scientifiques des données 21211 1
Analystes de bases de données et administrateurs de données 21223 1
Ingénieurs électriciens et électroniciens 21310 1
Responsables de l’ingénierie 20010 0
Ingénieurs industriels et manufacturiers 21321 1
Spécialistes des systèmes d’information 21222 1
Arpenteurs-géomètres 21203 1
Architectes paysagistes 21201 1
Mathématiciens, statisticiens et actuaires 21210 1
Ingénieurs métallurgistes et matériaux 21322 1
Chercheurs, consultants et agents de programme en sciences naturelles et appliquées 41400 1
Développeurs et programmeurs de logiciels 21232 1
Ingénieurs et concepteurs de logiciels 21231 1
Urbanistes et urbanistes 21202 1
Concepteurs Web 21233 1
Développeurs et programmeurs Web 21234 1

3. Métiers

Profession Code CNP 2021 Catégorie TEER 2021
Installateurs et réparateurs résidentiels et commerciaux 73200 3
Constructeurs et mécaniciens d’ascenseurs 72406 2
Ajusteurs de machines 72405 2
Mécaniciens en chauffage, réfrigération et climatisation 72402 2
Mécaniciens de chantier et mécaniciens industriels 72400 2
Charpentiers 72310 2
Plombiers 72300 2
Électriciens (sauf industriel et réseau électrique) 72200 2
Soudeurs et opérateurs de machines assimilés 72106 2
Entrepreneurs et contremaîtres, autres métiers de la construction, installateurs, réparateurs et réparateurs 72014 2

4. Transports

Profession Code CNP 2021 Catégorie TEER 2021
Assembleurs d’aéronefs et contrôleurs d’assemblage d’aéronefs 93200 3
Chauffeurs de camions de transport 73300 3
Contrôleurs du trafic ferroviaire et régulateurs du trafic maritime 72604 2
Officiers mécaniciens, transport par eau 72603 2
Officiers de pont, transport par eau 72602 2
Contrôleurs de la circulation aérienne et personnel assimilé 72601 2
Pilotes de ligne, mécaniciens navigants et instructeurs de vol 72600 2
Mécaniciens d’aéronefs et inspecteurs d’aéronefs 72404 2
Cheminots/femmes de chemin de fer 72403 2
Gestionnaires dans le transport 70020 0

5. Agriculture et agroalimentaire

Profession Code CNP 2021 Catégorie TEER 2021
Entrepreneurs et superviseurs, services d’aménagement paysager, d’entretien des terrains et d’horticulture 82031 2
Entrepreneurs de services agricoles et superviseurs de ferme 82030 2
Bouchers – détail et gros 63201 3

Regarder la vidéo


Évaluation gratuite de l'immigration au Canada
Continue Reading

Canada

Le Québec vise à recruter des éducatrices et éducateurs de la petite enfance formés à l’étranger avec des dépenses de 7 millions de dollars

Published

on

Québec vise à recruter des éducateurs de la petite enfance en raison de la pénurie continue de personnes dans la province pour travailler dans le domaine, avec des dépenses de 7 millions de dollars.

L’argent sera investi sur cinq ans pour soutenir les efforts de recrutement des services de garde éducatifs à l’enfance en soutenant financièrement les participants aux missions gouvernementales des Journées Québec.

Les employeurs ont déjà dit au gouvernement provincial que les coûts rattachés à ces missions sont un obstacle majeur pour plusieurs d’entre eux.

Avec la dernière annonce de financement, le Québec s’engage à rembourser jusqu’à 35 % du coût de ces missions jusqu’à un maximum de 4 000 $ par participant.

Cette somme s’ajoutera au soutien déjà offert aux participants par le ministère de l’Immigration du Québec, le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI), et son ministère du Travail, le ministère de l’Emploi et de la Solidarité Sociale.


En savoir plus Nouvelles sur l’immigration au Canada

Un nouvel organisme Francisation Québec pour stimuler l’enseignement du français
Un groupe de réflexion dit que trop d’étudiants internationaux ont refusé des permis d’études pour le Québec
Le premier ministre du Québec redouble d’efforts pour rendre toute l’immigration économique francophone d’ici 2026


Ces autres formes de soutien financier étant incluses, les participants aux missions des Journées Québec pourront désormais être remboursés jusqu’à 75 % de leurs frais.

Les participants qui accèdent virtuellement aux missions seront remboursés du dernier investissement à hauteur d’un maximum de 50% de leurs coûts.

Le dernier investissement couvrira également jusqu’à 50 % des évaluations d’impact sur le marché du travail (EIMT), soit 608 $ des 1 216 $ requis par EIMT, pour un maximum de cinq EIMT par participant à ces missions de recrutement.

Québec prévoit également lancer un appel de propositions de projets pour soutenir le recrutement de ressortissants étrangers pour travailler comme éducateurs de la petite enfance, notamment en offrant des services d’établissement.à


Regarder la vidéo


« Les efforts de recrutement international et le projet pilote de reconnaissance des diplômes qui démarrera au cours des prochains mois sont des exemples concrets de notre engagement à soutenir le réseau des services de garde éducatifs tout en étant fidèles à notre mission d’aider les immigrants », a déclaré le ministre provincial de l’Immigration. Christine Frechette.

Québec offrira la mission de recrutement international d’éducateurs de la petite enfance à jusqu’à 50 employeurs du secteur des services de garde éducatifs à l’enfance en novembre prochain.

« L’annonce d’aujourd’hui soutiendra les gestionnaires dans leurs efforts de recrutement international », a déclaré la ministre provinciale de la Famille, Suzanne Roy. « J’en profite pour souligner l’important travail accompli par de nombreux groupes de notre réseau pour élever nos tout-petits.

Québec offre aux étudiants des bourses d’études allant jusqu’à 9 000 $

Dans son budget de mars, la province a réservé non seulement les 7 millions de dollars pour ces mesures jusqu’en 2026, mais également 1,5 million de dollars supplémentaires à investir annuellement à compter de 2028 pour les efforts continus de recrutement international pour le secteur des services de garde éducatifs à l’enfance.

Cela fait suite à d’autres mesures prises par la province pour résoudre les pénuries de main-d’œuvre dans le secteur, notamment des hausses de salaire et l’octroi de bourses, dont certaines d’une valeur de 9 000 $, aux étudiants des programmes collégiaux pour qu’ils deviennent éducateurs de la petite enfance.

Les dernières données d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) révèlent que le Québec a accueilli 68 715 nouveaux résidents permanents en 2022 et 16 045 autres nouveaux résidents permanents au cours des trois premiers mois de cette année.

Ce niveau d’immigration, s’il se maintenait pour le reste de cette année, verrait le Québec accueillir 64 180 nouveaux résidents permanents d’ici la fin de cette année.

Continue Reading

Canada

Le salaire potentiel le plus élevé au Canada pour un camionneur formé à l’étranger se trouve en Alberta

Published

on

Pour les camionneurs formés à l’étranger qui souhaitent immigrer ou travailler temporairement au Canada, l’Alberta a le deuxième plus grand nombre de postes vacants et offre donc d’énormes possibilités.

À la fin mai, le site Web fédéral de recherche d’emploi et de planification de carrière du Guichet-Emplois comptait 802 offres d’emploi en Alberta pour les camionneurs, classées sous la Classification nationale des professions (CNP) 2021 avec le code 73300, et de nombreux employeurs cherchaient à combler plusieurs postes.

Les employeurs d’Edmonton et de Calgary représentaient la grande majorité de ces offres d’emploi. Il y avait alors 446 postes vacants pour les camionneurs à Edmonton, la capitale provinciale, et 269 à Calgary.

Ensemble, les deux grandes villes de la province représentaient 715, ou 89,1 %, de tous les emplois de camionnage ouverts en Alberta à la fin mai.

En Alberta, le salaire horaire médian pour les emplois de camionnage est de 28 $, mais cela varie d’un minimum de 18,12 $ l’heure jusqu’à 37,45 $ l’heure, révèle Job Bank.


En savoir plus Nouvelles sur l’immigration au Canada

L’Alberta voit une augmentation exponentielle des candidatures d’infirmières formées à l’étranger
L’Alberta organise cinq tirages Entrée express en avril et invite 405 candidats
Modifications du PCP de l’Alberta visant les travailleurs de la santé, les réfugiés et les entrepreneurs


Sur la base d’une semaine de travail standard de 37,5 heures, cela représenterait 73 027 $ à l’extrémité supérieure de l’échelle salariale annuelle des camionneurs en Alberta.

Mais les camionneurs reçoivent aussi souvent des primes au kilomètre, ce qui leur permet de gagner beaucoup plus.

Alors que les entreprises de transport recherchent désespérément des camionneurs pour reconstituer et accroître leur main-d’œuvre vieillissante, les gouvernements fédéral et provinciaux ont contribué aux politiques d’immigration pour accorder permis de travail et résidence permanente aux travailleurs étrangers qualifiés à la recherche de ce genre d’emplois au Canada.


Êtes-vous un employeur qui cherche à embaucher des travailleurs étrangers au Canada? Immigration.ca peut aider par l’intermédiaire de sa société sœur, travailleurqualifié.com. Nous fournissons un package de recrutement complet pour vous aider à identifier et à embaucher les meilleurs candidats à l’étranger. Contactez-nous maintenant.


L’Alberta est l’un des participants au Projet pilote sur les parcours de mobilité économique (EMPP) qui devrait commencer à aider les employeurs à embaucher des réfugiés et d’autres personnes déplacées, y compris pour des emplois de camionnage, à partir de cet été.

Cela permettra aux réfugiés qui sont camionneurs d’immigrer en Alberta dans le cadre du PPSE et d’obtenir des emplois dans le secteur des transports.


Regarder la vidéo


« Le Canada est un chef de file mondial pour aider les réfugiés qualifiés à entrer en contact avec des employeurs qui ont du mal à trouver des travailleurs dans des domaines critiques, tout en donnant aux nouveaux arrivants la possibilité de redémarrer leur carrière et leur vie ici au Canada », a déclaré le ministre de l’Immigration, Sean Fraser.

« Notre gouvernement continuera d’élaborer et de mettre à l’échelle des mesures d’immigration novatrices pour aider les employeurs à combler leurs graves pénuries de main-d’œuvre et offrir aux réfugiés la possibilité de vivre en sécurité tout en reconstruisant leur vie.

Les ressortissants étrangers qui ne sont pas des réfugiés peuvent également immigrer en Alberta en tant que chauffeurs de camion via le programme fédéral Entrée express. Travailleur qualifié fédéral (FSW).

À la mi-novembre de l’année dernière, le conducteur de camion était l’une des 16 professions ajoutées à la liste des professions éligibles de la FSW lorsque l’IRCC a mis à jour le système de classification CNP 2021.

Les camionneurs formés à l’étranger sont désormais admissibles à l’immigration au Canada en vertu de la FSW

Les candidats qualifiés dans le cadre du FSW peuvent postuler via Entrée express de l’Alberta et obtenir une nomination provinciale qui augmente le score basé sur les points du système de classement global (CRS) du ressortissant étranger et l’aide grandement à obtenir un Invitation à postuler (ITA) pour la résidence permanente.

Le chauffeur de camion sous le CNP 73300 est également l’un des 82 emplois à cibler dans le cadre des nouveaux tirages Entrée express par profession. Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada a annoncé les nouveaux tirages le 31 mai, indiquant qu’ils commenceraient à l’été 2023.


Si vous êtes un candidat à la recherche d’un emploi au Canada ou un employeur cherchant à recruter des talents étrangers à l’étranger, immigration.ca peut vous aider. Accédez à notre expertise par le biais de notre entreprise de recrutement interne travailleurqualifié.com« le leader du recrutement étranger ».


Une fois nommé, la prochaine étape consiste à présenter une demande au gouvernement fédéral par l’intermédiaire d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). L’IRCC prend la décision finale sur qui devient résident permanent.

Les travailleurs étrangers temporaires déjà dans la province dans des emplois de camionnage peuvent également se qualifier par le biais du Volet Opportunité Alberta.

Au Canada, les ressortissants étrangers peuvent souvent bénéficier d’un permis de travail temporaire, par le Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET), ou un visa d’étudeacquérir une expérience de travail, puis demander la résidence permanente dans le cadre d’un programme fédéral Entrée express.

Le PTET a été le principal moyen pour les entreprises de camionnage d’embaucher des travailleurs de l’étranger, mais cela exige que l’employeur obtienne un avis positif Évaluation de l’impact sur le marché du travail (EIMT).

Dans le cadre du PTET, les candidats qualifiés reçoivent un visa canadien et, selon la province, peuvent passer à la résidence permanente canadienne par le biais d’un programme d’immigration Entrée express, comme le Catégorie de l’expérience canadienne (CEC).

La CEC exige que les candidats aient 12 mois d’expérience de travail au Canada au cours des trois dernières années.

Continue Reading

Canada

Tirage au sort du PCP du Manitoba : la province émet 589 invitations d’immigration du Canada

Published

on

Le Manitoba a émis 589 invitations à postuler à un nouveau tirage de l’immigration canadienne par le biais du Programme des candidats du Manitoba.

Le tirage au sort du 1er juin a vu des AAL émises via trois flux MPNP.

Un lot de 262 invitations avec le score le plus bas de 607 a été adressé à des candidats de Travailleurs qualifiés du Manitoba actuellement employés au Manitoba dans l’une des professions du groupe principal suivantes :

  • 11 – Professions professionnelles de la finance et des affaires
  • 13 – Métiers administratifs et métiers de la logistique du transport
  • 21 – Professions professionnelles en sciences naturelles et appliquées
  • 42 – Services de protection du public de première ligne et personnel paraprofessionnel des services juridiques, sociaux, communautaires, d’éducation
  • 44 – Prestataires de soins et professions d’appui à la protection juridique et publique

Pendant ce temps, les candidats des travailleurs qualifiés du Manitoba dans toutes les professions ont reçu 240 LAA, avec un score minimum de 669 points.

Les candidats du volet éducation internationale ont reçu 56 LAA.

Les 31 AAL restants ont été attribués à des candidats qualifiés à l’étranger dans le cadre d’une initiative de recrutement stratégique, avec un score minimum de 801.


En savoir plus Nouvelles sur l’immigration au Canada

Tirage au sort du PCP du Manitoba : Majors provinciaux sur les chauffeurs de camion pour les invitations d’immigration du Canada
Tirage du PCP du Manitoba : la province émet 539 invitations d’immigration du Canada
Tirage au sort des travailleurs qualifiés outre-mer du Manitoba : la province émet 558 invitations d’immigration au Canada


Le Manitoba a déclaré que 214 des 589 candidats invités avaient des identifiants d’entrée express et des codes de validation de demandeur d’emploi valides.

Lors d’un tirage distinct le 25 mai, le Manitoba a lancé 29 invitations dans le cadre de ses mesures spéciales d’immigration pour l’Ukraine.

Pour se qualifier, les candidats doivent :

  • Être citoyen ukrainien;
  • avoir un minimum de NCLC 4 dans chaque bande linguistique;
  • avoir établi un lien avec le Manitoba (parent proche, type familial, communauté, emploi ou études antérieurs au Manitoba);
  • avoir un test de langue valide; et
  • obtenir au moins 60 points selon les critères d’évaluation du MPNP.

Pour les exigences détaillées de tous les flux présentés dans ce tirage, veuillez voir ci-dessous.


Quels étaient les détails du dernier tirage du Manitoba?

Flux Sous-flux Lettres d’avis pour postuler Score du candidat le moins bien classé
1) Travailleurs qualifiés au Manitoba Sélection spécifique à la profession 262 607
Toutes les professions 240 669
2) Volet d’éducation internationale 56
3) Travailleurs qualifiés à l’étranger Initiative de recrutement stratégique 31 801
4) Mesures spéciales d’immigration pour l’Ukraine 29 60

Vidéo


Comment puis-je me qualifier pour le volet Travailleur qualifié au Manitoba?

Le volet Travailleurs qualifiés au Manitoba (SWM) est basé sur les besoins spécifiques des employeurs manitobains. SWM sélectionne des travailleurs formés à l’étranger possédant les compétences requises et les nomme pour la résidence permanente au Canada. Le volet donne la priorité aux candidats ayant un fort attachement au Manitoba, avec deux voies d’accès à l’immigration manitobaine.

a) Parcours d’expérience de travail au Manitoba

Pour les candidats qui travaillent actuellement au Manitoba avec un permis de travail temporaire, dans le cadre du Programme des travailleurs étrangers temporaires ou en tant que diplômés internationaux de n’importe quelle province. Les candidats n’ont pas besoin de travailler dans des professions en demande.

b) Parcours de recrutement direct par l’employeur

Pour les candidats de l’étranger avec des offres d’emploi d’employeurs manitobains approuvés.


Comment puis-je me qualifier pour le volet des travailleurs qualifiés à l’étranger ?

Le volet Travailleurs qualifiés outre-mer (SWO) comprend à la fois un parcours Entrée express Canada dédié et un parcours provincial direct.

Il s’adresse aux travailleurs internationaux qualifiés ayant des compétences et une formation dans les professions en demande du Manitoba. La priorité est donnée aux candidats et aux conjoints ayant des liens familiaux proches, ainsi que la maîtrise de la langue, la formation et l’expérience nécessaires pour trouver rapidement un emploi.

a) Parcours Entrée express du Manitoba

Pour les candidats internationaux éligibles sous un autre volet MPNP, qui répondent également aux critères d’Entrée Express et qui ont un profil Entrée Express actif. Les candidats ont besoin de compétences, de formation et d’expérience dans l’une des professions en demande au Manitoba, ainsi que d’un lien familial solide avec la province.

b) Parcours du capital humain

Pour les travailleurs internationaux qualifiés possédant des compétences, une formation et une expérience dans l’une des professions en demande au Manitoba. Les candidats doivent démontrer leur capacité à trouver un emploi peu de temps après leur arrivée au Manitoba.


Quelles sont les exigences pour le volet d’éducation internationale ?

L’International Education Stream (IES) est dédié aux diplômés internationaux des collèges et universités du Manitoba. Sous IES, les candidats ne sont plus tenus de travailler pendant six mois dans leur domaine avant de postuler pour une nomination au MPNP. Il comporte trois voies :

1) Cheminement de carrière

Les conditions d’éligibilité incluent:

  • A terminé un cours d’un an ou plus dans un établissement postsecondaire admissible du Manitoba dans les trois ans suivant la présentation de la demande.
  • Avoir une offre d’emploi à temps plein dans une profession en demande du Manitoba liée au diplôme obtenu
  • Résident du Manitoba

2) Parcours de stage pour diplômés

Les titulaires d’une maîtrise et d’un doctorat qui ont terminé les stages Mitacs Accélération ou Élévation peuvent présenter une demande de nomination par le biais de stages même sans offre d’emploi dans la province.

3) Parcours étudiant entrepreneur

Les conditions d’éligibilité incluent:

  • Avoir terminé un cours de deux ans ou plus dans un établissement postsecondaire admissible du Manitoba
  • Six mois d’expérience en exploitation commerciale au Manitoba
  • Résident du Manitoba depuis l’obtention de son diplôme.
  • Aucune exigence de valeur nette personnelle minimale spécifique
Continue Reading

Canada

Des scores CRS inférieurs sont le résultat probable des tirages au sort par profession d’Entrée express au Canada

Published

on

Colin Singer est un avocat d’immigration canadien de renommée internationale et fondateur de immigration.ca présenté sur Wikipedia. Colin Singer est également directeur fondateur du Centre de ressources sur la citoyenneté canadienne et l’immigration (CCRIC) Inc. Il a été rédacteur en chef adjoint de «Immigration Law Reporter», la principale publication sur le droit de l’immigration au Canada. Il a auparavant été membre exécutif des sections québécoise et nationale du droit de l’immigration de l’Association du Barreau canadien et est actuellement membre de la section canadienne de l’American Immigration Lawyers Association. Colin a comparu à deux reprises en tant que témoin expert devant le Comité permanent de la citoyenneté et de l’immigration de la Chambre des communes du Canada. Il est fréquemment reconnu comme une autorité recommandée lors de conférences nationales parrainées par des organisations gouvernementales et non gouvernementales sur des questions touchant les industries de l’immigration et des ressources humaines au Canada. Depuis 2009, Colin est gouverneur de la Fondation du Barreau du Québec, un organisme sans but lucratif voué à l’avancement de la profession, et est devenu membre à vie en 2018.

Continue Reading

Trending