Connect with us

Canada

Ce site Web sur l’immigration canadienne est-il une arnaque ?

Published

on

Spread the love

Publié le 12 mars 2023 à 10h00 HAE

Advertisement


fille assise sur son canapé avec les jambes croisées naviguant sur son ordinateur/portable

Le système d’immigration canadien utilise de plus en plus la puissance d’Internet pour faciliter de nombreuses étapes du parcours des nouveaux arrivants.

Vers la fin de 2022, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) « a commencé son passage à des applications 100% digitales pour tous les programmes de résidence permanente », un processus qui conclu le 28 octobre.

Advertisement

Note: Cette transition a tout de même maintenu des formats alternatifs pour les candidats qui ont besoin d’accommodements

Suite à la transformation numérique de l’immigration canadienne, IRCC a également créé et lancé un portail en ligne conçu pour permettre aux « demandeurs de résidence permanente au Canada de finaliser leur processus et recevoir leurs cartes de résidence permanente » en ligne. Selon les données d’un communiqué de janvier 2022, 225 000 résidents permanents ont profité de ce portail entre juin et décembre 2021.

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

Advertisement

Comme dernier exemple, IRCC a récemment proposé des modifications au règlement sur la citoyenneté qui permettraient aux futurs citoyens canadiens de « prendre le [citizenship] serment via une solution en ligne sécurisée » dès juin 2023.

Il ne fait aucun doute que l’immigration canadienne devient plus numérique que jamais. Cependant, cette évolution n’a pas été entièrement positive, car elle peut exposer davantage d’immigrants canadiens potentiels à la fraude et aux escroqueries par le biais de faux sites Web d’immigration.

À cette fin, et dans l’esprit que mars est le mois de la prévention de la fraude d’IRCC, voici six conseils du gouvernement du Canada sur la façon d’identifier si un site Web d’immigration canadien pourrait être une arnaque :

Advertisement

1. Le site Web a été annoncé dans un e-mail non sollicité

Si le lien vers un site Web d’immigration provient d’un e-mail d’un étranger que le destinataire de l’e-mail n’a pas demandé, il est prudent de supposer que le site Web est probablement une arnaque.

2. Le site Web ne semble pas avoir été créé par le gouvernement canadien

Advertisement

Les sites Web officiels du gouvernement canadien sont généralement identifiables par deux caractéristiques clés.

  • Ils comprennent du contenu dans les deux langues officielles du Canada, l’anglais et le français
  • Ils ont une URL Canada.ca ou une URL qui se termine par « gc.ca »

Les sites Web qui ressemblent à des propriétés du gouvernement du Canada mais qui n’ont pas ces caractéristiques ne devraient pas être dignes de confiance.

3. Il offre une immigration “garantie” ou fait d’autres promesses irréalistes

En aucun cas, un représentant/outil d’immigration (site Web, etc.) ne peut garantir le succès en tant que candidat à l’immigration canadienne. Les candidats ne doivent pas faire confiance aux sites Web qui font de telles déclarations affirmatives, promettent aux utilisateurs un emploi bien rémunéré une fois arrivés au Canada ou encouragent le traitement accéléré des demandes.

Advertisement

4. Le site Web demande un paiement pour accéder aux formulaires/guides

IRCC indique clairement que le paiement n’est requis que pour traiter les demandes d’immigration canadiennes. Les formulaires, guides et autres documents supplémentaires sont accessibles gratuitement sur le site Web d’IRCC.

5. Il nécessite des informations personnelles / financières, un dépôt avant le processus de candidature

Advertisement

Comme ci-dessus, tout site Web qui demande des informations sensibles telles que des coordonnées bancaires ou un numéro d’assurance sociale (NAS) avant le processus de demande doit être considéré comme indigne de confiance. À cette fin, il en va de même pour tout site Web qui oblige les utilisateurs à verser un acompte avant de commencer à postuler à un programme d’immigration canadien.

6. Il manque les coordonnées et/ou les références du représentant

Ne faites pas confiance aux sites Web d’immigration qui omettent entièrement les informations de contact ou dans les cas où aucun être humain ne peut être joint via les informations de contact fournies par le site Web. De même, si le site Web fournit le nom d’un consultant/avocat/représentant en immigration ou d’une entreprise mais n’identifie pas ses informations d’identification, les utilisateurs doivent supposer que le fournisseur de services n’est pas autorisé et donc indigne de confiance.

Advertisement

Éviter les escroqueries sur les sites Web d’immigration

La meilleure façon de se protéger contre les escroqueries en ligne est de demander l’aide et les conseils d’un avocat canadien autorisé en matière d’immigration. Les avocats certifiés de ce secteur doivent être inscrits en tant que membres d’un Barreau canadien provincial ou territorial.

Les différentes façons dont un avocat autorisé et expérimenté en droit de l’immigration peut aider les immigrants canadiens potentiels comprennent :

  • Préparer de manière précise et complète leurs demandes d’immigration
  • Veiller à ce que les candidats évitent les erreurs dans leur candidature
  • Répondre au gouvernement canadien au nom d’un demandeur
  • Utiliser leur expertise pour éviter des retards inutiles tout au long des différentes étapes de candidature et du traitement des candidatures

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

© Vous voulez faire de la publicité sur CIC News ? Cliquez ici pour nous contacter.

Advertisement

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *