Connect with us

Canada

Comment vaincre la grande criminalité pour entrer au Canada

Published

on

Publié le 15 mars 2023 à 10h00 HAE

Advertisement


drapeau canadien

Les infractions graves peuvent rendre une personne inadmissible au Canada ou faire l’objet d’une mesure de renvoi. Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) considèrent les infractions comme grande criminalité en fonction des peines maximales imposables au Canada.

Planifier une consultation juridique gratuite avec le cabinet d’avocats Cohen Immigration

Advertisement

Pour les condamnations au Canada, la grande criminalité peut provenir de :

  • Une condamnation au Canada pour un acte criminel passible d’une peine maximale d’au moins dix ans; ou
  • Une condamnation au Canada et une peine d’emprisonnement d’au moins six mois.

Pour les condamnations à l’extérieur du Canada,

  • Une condamnation à l’extérieur du Canada pour un acte qui, s’il était commis au Canada, équivaudrait à un acte criminel punissable d’une peine maximale d’au moins dix ans; ou
  • Une condamnation à l’extérieur du Canada pour un acte qui, s’il était commis au Canada, équivaudrait à une infraction mixte passible d’une peine maximale d’au moins dix ans.

Pour les actes criminels commis à l’extérieur du Canada,

  • Commettre un acte à l’extérieur du Canada qui, s’il était commis au Canada, équivaudrait à un acte criminel passible d’une peine maximale d’au moins dix ans.

Vaincre la criminalité

Pour vaincre la grande criminalité, vous devez soit demander une Permis de séjour temporaire (TRP) ou pour réhabilitation criminelle. L’écoulement du temps n’est pas réputé réhabiliter un ressortissant étranger.

Un permis de séjour temporaire (PST) est utilisé lorsqu’une personne est interdite de territoire au Canada en raison de problèmes de santé ou de criminalité. Il accorde un accès temporaire au Canada pour une certaine période de temps. Un TRP peut être accordé pour un maximum de trois ans, selon le but de votre voyage, et ne nécessite pas l’accomplissement d’une peine pénale. Un PST est accordé dans des situations où vous pouvez avoir une raison valable d’entrer au Canada et où les avantages de votre entrée dans le pays l’emportent sur tout risque pour la société canadienne.

Une autre option pour les personnes gravement criminelles est une demande de réhabilitation criminelle, qui efface définitivement votre dossier dans le but d’entrer au Canada. Pour être éligible, il doit s’être écoulé plus de cinq ans depuis la fin de votre peine. Une fois que vous avez reçu l’approbation pour la réhabilitation criminelle, vous ne serez plus considéré comme interdit de territoire au Canada.

Advertisement

Pour être éligible à la réhabilitation pénale, vous devez répondre aux critères suivants :

  • Cinq ans doivent s’être écoulés depuis que votre peine a été purgée. Cela comprend les peines d’emprisonnement, les amendes, les travaux d’intérêt général ou la probation.
  • Vous devez avoir commis un acte à l’extérieur du Canada qui équivaudrait à une infraction au Code criminel canadien.
  • Vous devez avoir été reconnu coupable ou reconnu avoir commis l’acte.

Planifier une consultation juridique gratuite avec le cabinet d’avocats Cohen Immigration

© CIC Nouvelles Tous droits réservés. Découvrez vos options d’immigration au Canada sur CanadaVisa.com.

Advertisement

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *