Connect with us

Canada

Comprendre la voie du programme de transfert intra-entreprise pour obtenir un permis de travail canadien

Published

on

Spread the love

Publié le 21 novembre 2022 à 07h00 HNE

Advertisement


globe à la main avec le drapeau canadien

Le Canada offre aux ressortissants étrangers qui cherchent à travailler dans ce pays différentes façons d’obtenir un permis de travail.

L’un des programmes que le Canada a mis en place s’appelle le Transfert intra-entreprise (TIC).

Advertisement

Planifiez une consultation gratuite sur le permis de travail avec le cabinet d’avocats Cohen Immigration

Ce programme s’adresse aux personnes qui, comme son nom l’indique, sont transférées temporairement pour travailler dans la succursale canadienne, la société mère, la filiale ou la société affiliée de leur employeur étranger.

Bases du programme TIC

Certaines exigences de base que les ressortissants étrangers souhaitant obtenir un permis de travail dans le cadre de ce programme doivent garder à l’esprit comprennent :

Advertisement
  • Les permis de travail dans ce programme sont dispensés d’avoir besoin d’une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT)
  • La nature du travail du candidat au Canada doit être considérée comme «gestionnaire, exécutive ou impliquant des connaissances spécialisées» pour que la personne soit éligible dans cette catégorie

En ce qui concerne le dernier point de la liste ci-dessus, le Canada définit les emplois « de gestion, de direction ou impliquant des connaissances spécialisées » comme suit.

Les postes de direction sont divisés en deux sous-genres : Senior et Functional

  • Cadres supérieurs : « Employés qui gèrent tout ou partie de l’entreprise et supervisent/contrôlent le travail d’autres cadres ou employés professionnels »
  • Responsables fonctionnels : employés qui gèrent une fonction particulière essentielle à la réalisation des objectifs de l’entreprise, mais qui ne gèrent pas nécessairement les employés

Les postes de direction sont définis comme ceux dans lesquels les responsabilités d’un employé consistent principalement à diriger la gestion de l’ensemble d’une entreprise ou d’une partie importante de celle-ci.

Les employés qui occupent un poste qui implique des connaissances spécialisées ont «connaissances à un niveau avancé d’expertise et de connaissance exclusive des produits, services, processus et procédures de l’entreprise »

Critères d’éligibilité TIC

Les sous-titres suivants décomposeront maintenant les différents ensembles de critères d’éligibilité qui existent dans le programme TIC.

Advertisement

Admissibilité aux TIC pour les employés

Pour venir au Canada dans le cadre d’un transfert intra-entreprise, les employés doivent :

  • Être actuellement employé dans une multinationale étrangère (MNC) cherchant à transférer des employés étrangers au Canada
  • Être transféré dans une entreprise qui a une relation qualifiante avec l’entreprise dans laquelle il est actuellement employé
  • Entreprendre un emploi dans un établissement légitime et continu de l’entreprise au Canada
  • Se conformer à toutes les exigences d’immigration du Canada pour l’admission temporaire
  • Avoir travaillé de façon continue à temps plein pendant au moins un an (sur les trois derniers) dans un poste comparable à celui qu’ils occuperont au Canada

Certaines exceptions existent en ce qui concerne le dernier point de la liste ci-dessus. Ces exceptions incluent :

  • Si l’employé a travaillé à temps partiel plutôt qu’à temps plein pour la multinationale étrangère, IRCC peut tenir compte d’autres facteurs comme le nombre d’années d’expérience de travail avec l’entreprise étrangère, la similitude du poste avec celui au Canada, l’étendue de la poste à temps partiel et s’il y a des signes que l’entreprise cherche à abuser de l’objectif du permis de travail TIC
  • S’il y a une acquisition ou une fusion récente d’entreprise liée à la multinationale étrangère, il n’est pas nécessaire que l’employé ait travaillé pour l’entreprise pendant un an à condition que l’employé ait travaillé pour l’une des filiales pendant au moins un an au cours des trois années précédentes. années. L’entité remplaçante doit démontrer qu’elle a assumé les intérêts, les obligations, les actifs et les passifs de la société d’origine et continue d’exploiter le même type d’entreprise que la société d’origine.

Éligibilité TIC pour les entreprises

Les critères d’admissibilité pour une entreprise standard transférant des employés au Canada dans le cadre du programme TIC sont les suivants.

  • La multinationale étrangère qui demande un permis de travail dans le cadre du programme TIC doit avoir une société mère, une filiale, une succursale ou une relation affiliée avec une organisation canadienne
  • L’entreprise qui accueille l’employé étranger doit être opérationnelle au Canada plutôt que simplement avoir un emplacement physique au Canada
  • L’entreprise canadienne et la multinationale étrangère doivent faire actuellement des affaires

Remarque : « Faire des affaires » est défini comme la fourniture de biens et de services les uns aux autres sur une base continue

Admissibilité aux TIC pour les start-ups

Au-delà des critères d’éligibilité pour les entreprises standard, le programme TIC a des conditions différentes pour les entreprises étrangères visant à faire venir des employés critiques dans le pays dans le but d’établir une nouvelle entreprise au Canada.

Les candidats retenus pour une start-up TIC reçoivent un permis de travail temporaire d’un an. Ces permis peuvent être renouvelés si l’entreprise maintient une relation admissible avec une entité canadienne et continue de faire activement des affaires à l’intérieur du pays. Les nouvelles opérations canadiennes doivent également avoir été dotées en personnel.

Advertisement

Les permis de travail en TIC pour les entreprises en démarrage sont délivrés aux entreprises qui peuvent démontrer leur capacité à s’établir au Canada. Démontrer cette capacité implique :

  • Fournir la preuve que l’entreprise peut supporter financièrement les coûts de démarrage de l’opération, y compris la capacité de rémunérer les employés
  • Préparer un plan d’affaires qui décrit les plans de dotation pour la nouvelle opération et faire des affaires au Canada
  • Fournir la preuve qu’un emplacement physique a été sécurisé (ou que l’entreprise est en train de sécuriser un espace physique pour l’organisation)
  • Démontrer que l’entreprise sera suffisamment grande pour soutenir les fonctions des cadres et/ou des gestionnaires qu’elle transfère au Canada
  • Démontrer que l’entreprise s’attend à faire des affaires et prouver que la direction canadienne dirigera effectivement les travaux qui sont menés à l’intérieur du pays

Planifiez une consultation gratuite sur le permis de travail avec le cabinet d’avocats Cohen Immigration

© CIC Nouvelles Tous droits réservés. Visite CanadaVisa.com pour découvrir vos options d’immigration au Canada.

Advertisement

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *