Connect with us

Canada

Comprendre l’importance de soumettre des documents traduits avec une demande d’immigration

Published

on

Publié le 21 février 2023 à 08h00 HNE

Advertisement


anglais et français

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) exige que tous les documents en langue étrangère soumis à l’appui des demandes d’immigration et de citoyenneté soient accompagnés d’une traduction officielle en anglais ou en français. La traduction de ces documents doit également être effectuée par un traducteur assermenté.

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

Advertisement

Un demandeur qui ne fait pas officiellement traduire et certifier ses documents peut voir sa demande refusée ou être considérée comme incomplète.

Le cas de Hasan Gorgulu

Le cas de Hasan Gorgulu est un exemple valable de la raison pour laquelle il est important d’assurer l’exactitude et l’achèvement complets de la traduction des documents en langue étrangère parallèlement à une demande d’immigration. Le cas de M. Gorgulu a été porté devant les tribunaux fédéraux en janvier 2023. Gorgulu, un citoyen turc, a demandé un examen des risques avant renvoi (ERAR) à IRCC. Un ERAR est une demande qu’une personne peut présenter si elle est renvoyée du Canada et que son retour dans son pays mettra sa vie en danger ou risquera d’être persécutée ou punie cruelle. A l’appui de sa requête, il fournit trois documents rédigés en turc. Cependant, bien qu’il ait fourni des copies de ces documents traduits en anglais, ils n’étaient pas certifiés.

La demande de Gorgulu a donc été refusée parce que l’agent de l’IRCC a déclaré que les documents anglais n’étaient pas correctement certifiés et n’ont donc pas été pris en compte dans sa demande.

Advertisement

Gorgulu a demandé un contrôle judiciaire de cette décision, déclarant que le traitement par l’agent des documents anglais était déraisonnable, tout comme la décision de rejeter sa demande.

L’issue de l’affaire Hasan Gorgulu

La Cour fédérale a souligné que le Guide 5523, créé comme guide pour les demandes d’ERAR, stipule que les demandes écrites et tous les documents à l’appui doivent être fournis en anglais ou en français. Tout document soumis dans une langue non officielle doit être accompagné d’une traduction dans la langue officielle, accompagnée d’une déclaration du traducteur. Le Guide indique également que les documents soumis uniquement dans des langues non officielles ne seront pas pris en considération.

De plus, la Cour fédérale déclare que le personnel d’IRCC ne peut être tenu de comprendre des documents rédigés dans des langues non officielles, car le personnel d’IRCC ne sera pas en mesure d’évaluer la valeur de l’information contenue dans le document s’il n’est pas en anglais ou en français.

Advertisement

Cependant, le tribunal soutient également que le Guide 5523 ne définit aucune exigence légale pour IRCC. Par conséquent, les agents chargés de l’ERAR ne sont pas empêchés d’informer les demandeurs des problèmes liés à leurs documents, leur donnant ainsi la possibilité de corriger l’erreur avant qu’une décision ne soit prise. Au lieu de cela, porter une question de ce genre à l’attention d’un demandeur relève de la discrétion de l’agent d’IRCC.

En conséquence, la cour fédérale a conclu que la décision de l’agent de ne pas porter l’erreur à l’attention de Gorgulu était déraisonnable. Un agent raisonnable aurait conclu que ce problème de traduction de document était probablement dû à un oubli de la part du traducteur ou de l’avocat qui a soumis les documents. De plus, les enjeux pour un demandeur d’ERAR sont très élevés et la décision a eu une incidence importante sur les droits et les intérêts du demandeur. Par conséquent, la décision de l’agent n’a pas tenu compte des conséquences de la décision et de ce qui était en jeu.

Ce que les immigrants canadiens peuvent apprendre du cas de Hasan Gorgulu

Le cas de Gorgulu peut être une leçon pour tous, actuels et futurs Immigration canadienne candidats.

Advertisement

Ne pas fournir une traduction complète, précise et certifiée des documents en langue étrangère vers l’anglais ou le français peut avoir des conséquences désastreuses pour sa demande d’immigration.

Tous les candidats à l’immigration canadiens actuels et potentiels gagneraient grandement à bien comprendre les exigences du gouvernement canadien en matière de traduction de documents avant de soumettre des documents en langue étrangère dans le cadre de leur progression vers une nouvelle vie au Canada.

Le gouvernement du Canada offre de nombreuses ressources en ligne, y compris ce page webpour aider les immigrants canadiens à bien comprendre leurs obligations en traduisant des documents dans l’une des langues officielles du Canada avant de les soumettre.

Advertisement

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

© CIC Nouvelles Tous droits réservés. Visite CanadaVisa.com pour découvrir vos options d’immigration au Canada.

Advertisement

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *