Connect with us

Lastest update

Connaître le Canada Projet de loi C-11

Published

on

Projet de loi C-11 Loi sur la diffusion en continu en ligne

Dernière mise à jour le 27 avril 2023, 21 h 11 HAE (heure de Toronto)

Aujourd’hui, la nouvelle loi sur la diffusion en continu (projet de loi c-11) a obtenu la sanction royale pour devenir une loi en Canada. Cette nouvelle loi fera la promotion des influenceurs et artistes canadiens sur différentes plateformes.

Le nouveau projet de loi C-11 habilitera le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) réglementera désormais une nouvelle catégorie de diffusion connue sous le nom d’« entreprises en ligne », stipulant dans la Loi sur la radiodiffusion certaines normes pour les plateformes qui diffusent des programmes en ligne, y compris les entreprises de médias sociaux .

Advertisement

La loi sur la diffusion en ligne obligera les fournisseurs de diffusion tels que YouTube, Netflix, Crave, Spotify, Amazon Prime Video, Disney+, etc. à promouvoir le contenu créé par des artistes, des influenceurs et des créateurs de contenu canadiens.

Cela équivaut à «acheter local» avec le CRTC qui ordonne aux fournisseurs de diffusion en ligne de «promouvoir le local» dans les flux de diffusion en continu.

Bien que cela puisse être une bonne nouvelle pour les créateurs de contenu canadien, cela est considéré comme un inconvénient pour les créateurs travaillant avec du contenu non canadien.

Advertisement

Cette nouvelle loi contribuera à la large diffusion des histoires et de la musique canadiennes sur les services de diffusion en continu.

De plus, il soutiendra le développement des prochaines générations d’artistes et de créateurs de contenu canadiens.

Par exemple, YouTube personnalise votre flux d’accueil en fonction de vos préférences et intérêts ainsi que de vos recherches récentes, mais un nouveau projet de loi les obligera à promouvoir le contenu créé par des créateurs canadiens concernant les mêmes préférences et intérêts, plutôt que du monde entier.

Advertisement

YouTube et TikTok ont ​​​​également lancé des campagnes pour bloquer ce projet de loi, mais il est maintenant adopté.

Selon la Loi sur la diffusion en ligne, les entreprises de diffusion en continu doivent fournir des contributions flexibles et équitables au développement, à la production et à la diffusion d’histoires canadiennes.

Le projet de loi offrira de plus grandes chances aux Canadiens de s’identifier à ce qu’ils entendent et voient grâce à un nouveau cadre qui se traduira par une définition actualisée du contenu canadien qui reflète plus précisément la diversité de la culture canadienne.

Advertisement

Maintenant que l’ère numérique est arrivée, les innovateurs, les producteurs et le secteur culturel canadiens peuvent s’attendre à avoir de bonnes chances de réussir.

Après avoir reçu la sanction royale, le gouvernement devra maintenant donner des instructions au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), qui sera chargé de mettre en œuvre la Loi sur le streaming en ligne.

Le ministre du Patrimoine canadien, Pablo Rodriguez, qui a présenté ce projet de loi en premier lieu, a déclaré : « Avec ce projet de loi, nous nous assurons que du Canada un talent incroyable a une scène en ligne plus grande et plus lumineuse. Ils racontent nos histoires, ils font entendre nos voix, ils contribuent à notre économie et ils font de notre culture ce qu’elle est : forte, diversifiée et unique.

Advertisement

Pourquoi cette nouvelle loi sur le streaming en ligne ?

Le projet de loi donnerait au CRTC plus de pouvoirs, y compris la capacité d’imposer des sanctions financières aux sociétés qui enfreignent des parties de la Loi.

Les industries de la radiodiffusion, de l’audiovisuel et de la musique ont soutenu environ 111 000 emplois en 2021 et ajouté près de 14 milliards de dollars à du Canada PIB.

Cette nouvelle loi sur le flux en ligne augmentera directement la contribution des diffuseurs et des créateurs de contenu canadiens, ce qui, à son tour, augmentera également leurs revenus annuels.

Advertisement

Par exemple, un YouTuber canadien qui gagne actuellement 1 000 $ verra ses revenus augmenter pour le même contenu, car YouTube devra désormais placer son contenu avant l’extérieur de Canada créateur pour le même sujet.

De plus, les créateurs canadiens ont également une meilleure compréhension de l’in-Canada scénario reflétant l’image correcte par rapport à un créateur étranger créant des vidéos uniquement sur la base de ouï-dire provenant de différentes sources.

En conséquence, plus de revenus pour les créateurs de contenu canadien et plus de recettes fiscales pour le gouvernement, étant donné que le marché des influenceurs et des créateurs connaît une expansion exponentielle, y compris la plateforme médiatique OTT (Over-the-top).

Advertisement

Critique du projet de loi-C11

Les détracteurs du projet de loi C11 affirment que le gouvernement décidera désormais de ce que les Canadiens verront dans leur flux plutôt que du fonctionnement indépendant de ces plateformes en ligne.

De plus, les YouTubers canadiens cherchent à voir le langage de droit définitif et réglementé créé par le CRTC.

Advertisement

Célèbre YouTuber canadien, JJ McCullough dans une interview dans le passé, il a déclaré qu’il ne pouvait pas tenir pour acquis si son contenu “semblait canadien”, alors il serait “réputé canadien” par les règlements du CRTC.

Il a en outre ajouté que même les créateurs de contenu canadien devront suivre les directives du CRTC pour s’assurer que leur contenu respecte réellement la réglementation «canadienne».

JJ dit qu’il sera important de voir quelles lignes directrices le CRTC a établies pour se qualifier pour le Canada. Par exemple, le réalisateur vidéo est canadien ou le scénariste est canadien ou il contient une touche de culture canadienne (comme des vidéos de recettes contenant du sirop d’érable).

Advertisement

Qu’est-ce que le projet de loi C-11 Canada?

Le projet de loi C-11 habilitera le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) à réglementer une nouvelle catégorie de diffusion appelée « entreprises en ligne », stipulant dans la Loi sur la radiodiffusion certaines normes pour les plateformes qui diffusent des programmes en ligne, y compris les entreprises de médias sociaux.

Cela ressemble à «l’achat local» pour les Canadiens, le CRTC ordonnant aux fournisseurs de diffusion en ligne tels que YouTube, Netflix, Crave, Spotify, Amazon Prime Video, Disney +, etc. de «promouvoir le contenu local» dans les flux de diffusion.

En savoir plus ici

Advertisement

Le projet de loi C-11 a-t-il été adopté?

Oui, le projet de loi C-11 a reçu la sanction royale le 27 avril 2023 à 18 h 55 HNE (heure de Toronto).


Mise à jour des nouvelles sur la grève d’IRCC : Le syndicat continue de maintenir ses 3 revendications et le gouvernement trouve toujours les revendications du syndicat déraisonnables. Obtenez les dernières mises à jour ici.

Advertisement


L’Ontario élimine l’exigence d’études postsecondaires pour les policiers et couvre les coûts de formation pour augmenter le recrutement. Voici tout ce que vous devez savoir.


Advertisement

Le Canada réagit à la situation actuelle au Soudan avec un plan pour aider les résidents temporaires soudanais à l’intérieur du Canada et aider les Canadiens bloqués au Soudan. Le 24 avril 2023, le ministre de l’Immigration du Canada a annoncé des mesures spéciales pour les résidents temporaires soudanais au Canada qui pourraient ne pas être en mesure de rentrer chez eux en raison de la détérioration rapide des circonstances…


Postulez maintenant en utilisant votre curriculum vitae mis à jour pour ces emplois de niveau d’entrée au gouvernement fédéral qui embauchent maintenant pour divers endroits à travers le Canada.

Advertisement


Tous les détails sur la nouvelle usine de batteries Volkswagen en Ontario au Canada, la plus grande en Amérique du Nord qui créera jusqu’à 3 000 emplois directs et jusqu’à 30 000 emplois indirects.


Advertisement

Le taux d’inflation au Canada a ralenti en mars 2023, tombant à 4,3 % contre 5,2 % en février et à son plus bas niveau depuis août 2021. De plus, la Banque du Canada prévoit que le taux atteindra 3 % dans quelques mois. La Banque du Canada vise une inflation de 2 % d’ici la fin de 2024. L’IPC a augmenté de…


Chargement…

Quelque chose s’est mal passé. Veuillez actualiser la page et/ou réessayer.

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *