Connect with us

Canada

Étudier au Canada en 2023? Comment trouver un travail à temps partiel en tant qu’étudiant international

Published

on

Publié le 3 mai 2023 à 09h00 HAE

Advertisement


De nombreux étudiants internationaux devront travailler pendant leurs études au Canada.

Le Canada est une destination de choix pour étudiants internationaux. Il possède certaines des universités les plus recherchées au monde et offre une expérience de vie étudiante unique.

Étudier au Canada est également une voie de choix pour les étudiants internationaux qui envisagent à long terme s’installer au Canada.

Advertisement

Les finances personnelles sont une priorité absolue pour les étudiants internationaux au Canada

En plus des frais de scolarité, les étudiants internationaux doivent tenir compte d’autres éléments essentiels tels que les manuels, le logement, l’épicerie et le transport.

Découvrez vos options pour étudier au Canada

Heureusement, les étudiants internationaux au Canada ont la possibilité de travailler s’ils sont inscrits à un programme d’études dans un établissement d’enseignement postsecondaire. établissement d’enseignement désigné (IDD). Aucun permis de travail distinct n’est requis. Le programme d’études doit durer plus de six mois et déboucher sur une certification professionnelle.

Advertisement

2023 : Meilleurs emplois pour les étudiants internationaux au Canada

Explorez les meilleures opportunités de carrière pour les étudiants internationaux au Canada avec notre guide vidéo informatif ! Depuis le 15 novembre 2022, les étudiants internationaux peuvent travailler un nombre illimité d’heures pendant les semestres scolaires jusqu’à la fin de 2023. Découvrez les 5 emplois les plus en demande, des informations précieuses sur le marché du travail canadien, des outils de recherche d’emploi essentiels et des facteurs cruciaux concernant la rémunération, conditions de travail , et les considérations d’immigration.

Les étudiants internationaux peuvent travailler jusqu’à 20 heures par semaine pendant que l’école est en session et à temps plein pendant les vacances scolaires prévues comme les semaines de lecture ou pendant les vacances d’été, à condition qu’ils reprennent leurs études à temps plein.

Les étudiants internationaux sont autorisés à avoir plus d’un emploi pendant leurs études au Canada.

Une fois qu’un étudiant étranger a terminé son programme d’études, il peut être admissible à travailler à temps plein au Canada en obtenant une Permis de travail postdiplôme (PGWP).

Advertisement

Le PGWP existe pour aider les étudiants internationaux à acquérir une expérience de travail supplémentaire, ce qui peut aider ceux qui cherchent à faire la transition vers résidents permanents. De nombreuses voies de résidence permanente au Canada s’adressent à ceux qui ont une expérience de travail au Canada et un PGWP permet aux diplômés internationaux d’acquérir cette expérience tout en s’enracinant davantage dans leurs communautés et en contribuant à l’économie du Canada.

Les PGWP sont valables jusqu’à trois ans selon la durée du programme d’études.

Si un étudiant n’obtient pas de permis de travail avant l’expiration de son permis d’études, il ne sera pas admissible à vivre et à travailler au Canada après la fin de son programme d’études.

Advertisement

Comment commencer la recherche d’emploi

Si le programme d’études d’un étudiant international répond aux exigences de durée et de certification nécessaires, il reste encore quelques étapes à franchir avant de pouvoir travailler en tant qu’étudiant international au Canada.

Premièrement, ceux qui souhaitent travailler ont besoin d’un numéro d’assurance sociale (NAS), un numéro unique à neuf chiffres attribué par Service Canada. Il permet au gouvernement de suivre les antécédents professionnels au Canada et de s’assurer que les gens paient le bon niveau d’impôt sur le revenu, ainsi que de suivre les heures travaillées. Tous ceux qui travaillent au Canada doivent en avoir un, qu’ils soient citoyen canadienun résident permanentou un résident temporaire.

Les étudiants internationaux doivent également attendre le début de leur programme d’études avant d’être admissibles à travailler. S’ils arrivent en été avant le début de leur programme, ils ne peuvent pas travailler avant leur premier cours en septembre.

Advertisement

En attendant, ils peuvent profiter de ce temps pour trouver un logement, parcourir leur curriculum vitae (CV) et réfléchir au temps qu’ils passeront à travailler tout en équilibrant une charge de cours et leur santé.

Création d’un CV

Lors de la mise à jour d’un CV, le centre de carrière de l’Université de Toronto conseille aux étudiants internationaux, en particulier ceux qui ont une expérience de travail limitée, de mettre en évidence toutes leurs forces, compétences et expériences – y compris le travail rémunéré et non rémunéré, les activités parascolaires et l’expérience de bénévolat. Cela peut inclure le travail non rémunéré effectué pour une entreprise familiale.

Il n’est pas nécessaire d’inclure des renseignements personnels tels que l’âge, l’état civil, la nationalité, le statut du visa, le numéro d’assurance sociale ou une photo.

Advertisement

Où les étudiants internationaux peuvent-ils trouver des emplois à temps partiel au Canada ?

La plupart des étudiants internationaux choisissent de vivre sur ou à proximité de leur campus, il est donc plus logique de chercher des emplois à proximité pour réduire le temps et les coûts de déplacement.

Les emplois sur le campus sont annoncés de plusieurs façons. Le plus souvent, ils se trouvent sur les sites d’emploi, le centre de carrière de l’école ou le bâtiment du syndicat étudiant, ou lors de salons de l’emploi.

Hors campus, la plupart des recherches d’emploi se font en ligne. du Canada JobBank répertorie généralement les postes à temps partiel qui conviennent aux étudiants internationaux.

Advertisement

LinkedIn et En effet sont deux sites Web populaires pour les chercheurs d’emploi au Canada. Il existe plusieurs sites Web d’emplois au Canada pour vous aider à démarrer votre recherche. Certains des plus populaires incluent:

Combien sont payés les étudiants internationaux ?

Toutes les provinces canadiennes ont un salaire minimum et les étudiants internationaux doivent s’attendre à ce qu’il s’agisse d’un taux horaire minimum. Tout ce qui est au-dessus appartient à leur employeur.

Province / Territoire Taux Remarques)
Colombie britannique 15,65 $ Au 06/01/2022
Alberta 15,00 $ Au 26/06/2019
Saskatchewan 13,00 $ Au 10/01/2022. Monté à 14,00 $ le 01/10/2023, puis à 15,00 $ le 01/10/2024.
Manitoba 13,50 $ Au 10/01/2022. Monté à 14,15 $ le 01/04/2023, puis à 15,30 $ le 01/10/2023.
Ontario 15,50 $ Au 10/01/2022
Québec 14,25 $ Au 05/01/2022
Terre-Neuve-et-Labrador 13,70 $ Au 10/01/2022. Monté à 14,50 $ le 01/04/2023, puis à 15,00 $ le 01/10/2023.
Nouveau-Brunswick 13,75 $ Au 10/01/2022. Devrait passer à 14,75 $ le 01/04/2023.
Île-du-Prince-Édouard 14,50 $ Au 01/01/2023. Prévu pour augmenter à 15,00 $ le 10/01/2023.
Nouvelle-Écosse 13,60 $ Au 10/01/2022. Monté à 14,50 $ le 01/04/2023, puis à 15,00 $ le 01/10/2023.
Territoires du nord-ouest 15,20 $ Au 01/09/2021
Nunavut 16,00 $ Au 04/01/2020
Yukon 15,70 $ Au 04/01/2022. Devrait passer à 16,77 $ le 01/04/2023.

Advertisement

Le salaire des serveurs et des barmans au Canada est généralement inférieur au salaire minimum et varie selon la province. Cependant, au Canada, il est de coutume que les clients des bars et des restaurants donnent à leurs serveurs et barmans un pourboire de 10 % à 20 % du prix d’achat de leur nourriture ou boisson. Dans de nombreux cas, ceux qui travaillent dans l’industrie de la restauration peuvent gagner plus d’argent que ceux qui gagnent le salaire minimum.

Découvrez vos options pour étudier au Canada

Advertisement

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *