Connect with us

Canada

Immigration canadienne : ce que l’on sait de la grève jusqu’à présent

Published

on

Publié le 21 avril 2023 à 05h26 HAE

Advertisement


IRCC a partagé des informations sur l'impact de la grève de l'AFPC sur les services.

Le 19 avril, l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), un syndicat qui représente plus de 155 000 fonctionnaires au Canada, ont déclenché une grève.

L’AFPC affirme qu’il s’agit de l’une des plus importantes grèves de l’histoire du Canada.

Advertisement

Tout au long de la grève, il y aura des perturbations dans divers services publics au Canada, y compris ceux fournis par Immigration Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

Lors d’une conférence de presse le 19 avril, Le ministre de l’Immigration, Sean Fraser a déclaré que l’impact de la grève pourrait être “grave selon la durée de l’arrêt de travail”. Fraser a poursuivi en disant: “L’ampleur de la perturbation comporte certains faits inconnus qui rendent difficile l’évaluation avec certitude des délais ou des retards précis auxquels un demandeur peut être confronté.”

Advertisement

IRCC, Service Canada et Emploi et Développement social Canada (EDSC) ont rendu disponibles des informations concernant les perturbations auxquelles les Canadiens et les nouveaux arrivants peuvent s’attendre à la suite de la grève.

Nous répondons ici à certaines des questions que vous pourriez vous poser au sujet de l’impact de la grève sur le système d’immigration du Canada.

IRCC traitera-t-il ma demande?

IRCC affirme que sa capacité est limitée pendant une grève, de sorte que des retards dans le traitement des demandes sont à prévoir. Cela inclut les retards dans les demandes actuellement prioritaires.

Advertisement

Le ministre Fraser a déclaré que la durée des retards dépendra de la nature de l’interruption de travail. Il a déclaré que les agents d’IRCC dans les bureaux internationaux s’efforcent toujours de traiter ce qu’ils peuvent, en accordant la priorité aux situations d’urgence où la vie d’une personne peut être menacée.

Que se passe-t-il si mon permis de travail/d’études est sur le point d’expirer?

Vous pouvez présenter une demande en ligne pour prolonger votre séjour au Canada pendant la grève. Vous devez remplir les conditions suivantes pour maintenir votre statut et rester au Canada jusqu’à ce qu’une décision soit prise concernant votre demande :

Votre demande de prolongation doit être soumise en ligne (sauf si vous êtes exempté)

Advertisement

Le dossier doit être complet en incluant :

Vous devez soumettre votre demande avant l’expiration de votre statut de résident temporaire

Puis-je quand même postuler pour vivre/travailler/étudier au Canada pendant la grève ?

Il est toujours possible de postuler en ligne ou par courrier à IRCC. Cependant, il y aura des retards de traitement.

Advertisement

De plus, EDSC indique qu’il y aura des retards ou des perturbations dans la collecte des données biométriques. Les ressortissants étrangers qui demandent un visa de visiteur, un permis de travail ou d’études (à l’exclusion des ressortissants des États-Unis), la résidence permanente ou le statut de réfugié ou d’asile sont tenus de soumettre des données biométriques (empreintes digitales et photographie). Une demande sans données biométriques n’est pas complète et peut être rejetée lorsque IRCC reprend le traitement des demandes aux niveaux de service normaux.

Les services d’établissement sont-ils toujours disponibles ?

Ces services offerts par des organisations non gouvernementales sont toujours disponibles :

  • services d’établissement des organisations partenaires d’IRCC
  • soins de santé dans le cadre du Programme fédéral de santé intérimaire
  • centres de demande de visa à l’extérieur du Canada

Y aura-t-il encore des cérémonies de citoyenneté?

Citoyenneté les événements prévus pendant la grève seront reprogrammés. IRCC indique que certaines demandes urgentes peuvent encore être traitées.

Mon rendez-vous en personne avec IRCC a-t-il toujours lieu?

Les clients au Canada ayant des rendez-vous liés à l’immigration seront contactés pour reporter ou annuler des rendez-vous.

Advertisement

Les entrevues à l’étranger se déroulent comme prévu, à moins d’avis contraire du bureau d’IRCC à l’étranger.

Puis-je contacter IRCC?

Le Centre de soutien à la clientèle d’IRCC connaît des retards de service. Le ministère dit que vous pouvez vous attendre à des temps de réponse plus longs. Ceci s’applique également au formulaire Web d’IRCC

IRCC ne répond pas aux demandes des médias sociaux.

Advertisement

Puis-je toujours accéder à mon compte en ligne ?

Oui. Vous pouvez toujours accéder aux outils en libre-service en ligne pour le suivi de l’état des candidatures pour :

Puis-je quand même demander une EIMT ?

Emploi et Développement social Canada (EDSC) avise qu’il y aura une interruption de service au sein du ministère.

Plus précisément, il y aura des perturbations dans le Programme des travailleurs étrangers temporairesce qui signifie que le ministère tardera à examiner Évaluations de l’impact sur le marché du travail (EIMT), un document obligatoire pour les employeurs canadiens qui souhaitent embaucher des travailleurs de l’étranger.

Advertisement

Puis-je obtenir un passeport canadien?

Pendant l’interruption de travail, Service Canada ne traite que les demandes de passeport national pour les situations d’urgence et humanitaires. Les services de passeport ne sont disponibles que sur les sites de passeport spécialisés.

Que se passe-t-il si je suis à l’étranger et que j’ai besoin de services consulaires ou de passeport ?

Vous pouvez subir des retards avec les services de citoyenneté ou de passeport à l’extérieur du Canada. Vous pouvez toujours accéder à vos demandes de passeport et aux documents soumis.

A quoi sert la grève ?

L’AFPC affirme qu’elle recherche des salaires équitables, un meilleur équilibre travail-vie personnelle, une plus grande inclusion en milieu de travail et une réduction des licenciements grâce à la création d’emplois, plutôt que de confier des postes à des organisations privées.

Advertisement

L’un des principaux problèmes est que les membres du syndicat veulent continuer à travailler à distance. Tout au long de la pandémie de COVID-19, 75 % des membres de l’AFPC sont passés au travail à distance (travail à domicile). L’AFPC affirme que les travailleurs de la fonction publique étaient aussi efficaces en télétravail que lorsqu’ils étaient au bureau et que 90 % des travailleurs veulent continuer à travailler à distance.

Ils demandent également une augmentation de salaire qui reflète mieux le coût élevé de la vie au Canada, car les taux d’intérêt demeurent élevés et l’inflation est supérieur à la cible de 2 % par année de la Banque du Canada.

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

Advertisement

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *