Connect with us

International

Incendie à Rhodes : les images de « la plus grande opération d’évacuation jamais effectuée en Grèce

Published

on

Selon les autorités locales, quelque 30 000 personnes ont pu quitter les zones menacées par tous les moyens, environ 2 000 ont déjà pu être évacuées par bateau hors de l’île.

Alors que la Grèce connaît probablement la plus longue canicule jamais enregistrée de son histoire, plusieurs violents incendies se sont déclarés dans le pays et les îles alentour. Sur celle de Rhodes, un feu de forêt fait rage depuis six jours. Celui-ci s’est intensifié et a atteint la zone touristique samedi, poussant les autorités à évacuer les touristes et habitants de plusieurs villages. Ce dimanche matin, les autorités locales dont indiqué qu’elles avaient mis à l’abri 30 000 personnes menacées par les flammes, dans des gymnases, écoles ou centres de conférence pour la nuit.

Les secours ont mené « la plus grande opération d’évacuation jamais effectuée en Grèce » sur l’île touristique, a indiqué la porte-parole de la police. « Tout s’est bien passé. Tout le monde, surtout les touristes, suivait ce que nous avions commandé », a souligné Konstantia Dimoglidou.

Advertisement

The Lindos Grand Hotel and spa is evacuated as Wildfires rage on the Island of Rhodes, Greece, Near Lindos, Greece, 23rd July 2023 (Photo by Mark Cosgrove/News Images) in Lindos, Greece on 7/23/2023. (Photo by Mark Cosgrove/News Images/Sipa USA) – Photo by Icon sport

Selon la police citée par l’agence de presse grecque ANA, environ 19 000 personnes ont été évacuées à titre préventif, parmi lesquelles 16 000 l’ont été par voie terrestre et 3 000 par la mer. Au total, douze localités ont été évacuées, dont Lindos, l’une des principales attractions touristiques de l’île avec son Acropole perché en haut d’une colline.

À l’hôtel, « ils n’étaient même pas au courant »

Cédric Guisset, un touriste belge mis à l’abri samedi et interrogé par la radio RTBF, a expliqué avoir dû quitter son hôtel à pied sans point de chute prévu, après avoir reçu des messages d’alerte sur son téléphone portable. À l’hôtel, « ils n’étaient même pas au courant, on a vraiment pris juste nos cartes d’identité, de l’eau, de quoi se couvrir le visage, la tête », a raconté ce Belge à la radio publique RTBF. La lutte pour circonscrire l’incendie prendra encore plusieurs jours, selon les autorités.

Quelque 1 200 autres personnes attendaient encore d’être évacués hors des villages de Pefki, Lindos et Kalathos, à l’est de l’île où le sinistre est hors de contrôle. « Ce n’est pas un incendie qui sera terminé demain ou après-demain. Il va nous enquiquiner encore plusieurs jours », a prévenu un porte-parole des pompiers grecs Vassilis Varthakogiannis sur Skai TV.

Tourists are being evacuated as wildfire burns near Lindos, on the island of Rhodes, Greece, July 22, 2023. REUTERS/Lefteris Damianidis NO RESALES. NO ARCHIVES

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *