Connect with us

Canada

IRCC annonce un financement supplémentaire pour le programme pilote pour les nouvelles arrivantes racialisées

Published

on

Publié le 4 janvier 2023 à 11 h 12 HNE

Advertisement


IRCC a annoncé le financement du Programme pilote pour les nouvelles arrivantes racialisées

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) a annoncé son intention de fournir 5,8 millions de dollars supplémentaires pour soutenir 10 projets dans le cadre du Programme pilote pour les nouvelles arrivantes racialisées. L’annonce a été faite à Halifax le 9 décembre dans le cadre d’une campagne de sensibilisation de 16 jours visant à mettre fin à la violence sexiste contre les femmes.

Le programme pilote pour les nouvelles arrivantes racialisées a débuté en 2018, alors appelé le programme Femmes au travail des nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible, dans le but d’aider les nouvelles arrivantes à surmonter les obstacles à la recherche d’un emploi. Lors de sa création, le programme a engagé 31,9 millions de dollars sur trois ans pour soutenir l’emploi et l’avancement professionnel des nouvelles arrivantes racialisées. Le budget de 2021 prévoyait un financement de 15 millions de dollars sur les deux années suivantes.

Advertisement

« Les nouvelles arrivantes racialisées font face à des défis importants pour entrer sur le marché du travail », a déclaré ministre de l’Immigration Sean Fraser. « Il ne s’agit pas seulement d’offrir des emplois aux femmes, il s’agit également de leur donner un sentiment de dignité et d’appartenance. Ce soutien est intégré au travail que le gouvernement du Canada fait pour prévenir et mettre fin à la violence fondée sur le sexe en veillant à ce que l’égalité des sexes soit soutenue dans tous les secteurs. L’égalité des sexes au Canada est pour toutes les femmes.

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

Les nouvelles arrivantes sont plus susceptibles d’occuper des postes peu rémunérés

La nécessité de ces initiatives a été mise en évidence tout au long de la pandémie de COVID-19, qui a eu une impact disproportionné sur les nouveaux arrivants, en particulier les femmes, car elles occupaient fréquemment des postes dans des magasins de détail ou des épiceries. Dans l’ensemble, les immigrants récents au Canada ont un taux d’emploi plus élevé dans les secteurs de l’alimentation, de l’accueil et de l’hébergement, qui ont subi le plus gros de l’impact pendant les fermetures

Advertisement

De plus, les données de l’Enquête sur la population active de janvier à juin 2021 montrent qu’un écart de chômage important persiste entre les immigrantes récentes et les femmes nées au Canada (15,2 % contre 8,0 %).

Les nouvelles arrivantes sont également plus susceptibles d’occuper des postes à temps partiel. Une étude de Statistique Canada montre que 66 % des immigrantes mariées ou vivant en union de fait sont susceptibles de travailler à temps plein, comparativement à 70 % des femmes nées au Canada.

Des projets qui soutiennent les femmes

En 2019-2020, plus de 2 500 clients ont participé aux activités liées au Pilote. La majorité des participants étaient du principal groupe d’âge actif (entre 25 et 54 ans) et des immigrants récents (ceux qui vivent au Canada depuis moins de cinq ans).

Advertisement

Les projets actuels, dirigés par des organisations indépendantes de partout au Canada, visent à fournir aux nouvelles arrivantes des compétences linguistiques, à les mettre en contact avec des employeurs et à leur enseigner d’autres compétences non techniques qui peuvent être utiles pour trouver un emploi.

Il y a aussi un projet qui travaille avec les nouvelles arrivantes possédant des compétences en TI et techniques qui les aideront à obtenir la reconnaissance des titres de compétences nécessaires pour réussir à trouver un emploi au Canada.

La dernière annonce comprend également le financement de programmes visant à mettre fin à la violence sexiste envers les femmes nouvellement arrivées. Plus précisément, le projet de stratégie sectorielle de règlement de la violence fondée sur le sexe a été créé.

Advertisement

Ce projet est un partenariat entre les secteurs de l’établissement et de la lutte contre la violence qui travaille sur la prévention de la violence sexiste en facilitant plus d’action, de sensibilisation et de collaboration multisectorielle. Le financement ira au renforcement des capacités des travailleurs de première ligne du secteur de l’établissement qui interviennent dans les situations de violence fondée sur le sexe.

IRCC affirme que la formation, les connaissances et les ressources qu’ils reçoivent leur permettront de répondre plus efficacement aux besoins des victimes. Le projet fera l’objet d’un suivi au cours des quatre prochaines années afin de développer une base de connaissances commune sur la violence sexiste dans le secteur de l’établissement tout en créant simultanément des programmes qui éduquent les nouveaux arrivants sur les services et les ressources à leur disposition, y compris ceux des petites villes et des zones rurales.

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

Advertisement

© CIC Nouvelles Tous droits réservés. Visite CanadaVisa.com pour découvrir vos options d’immigration au Canada.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *