Connect with us

Canada

IRCC envisage une nouvelle méthode de traitement des permis de travail pour les participants au TWFP

Published

on

Publié le 11 mai 2023 à 14 h 27 HAE

Advertisement


IRCC a proposé une nouvelle méthode de traitement des deuxièmes permis de travail pour les participants au PTET.

Une récente Demande d’accès à l’information (AIPRP) pour Immigration Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) obtenu par Nouvelles du CIC indique que le ministère envisage une nouvelle méthode de traitement permis de travail pour certains travailleurs étrangers.

La mesure, qui a été proposée en décembre 2022, s’appliquerait aux travailleurs étrangers qui ont déjà un permis de travail canadien et qui demandent un autre permis pour continuer à travailler dans la même profession pour le même employeur.

Advertisement

IRCC n’a pas confirmé cette information, il reste donc à voir s’il ira de l’avant avec cette proposition.

Planifiez une consultation gratuite sur le permis de travail avec le cabinet d’avocats Cohen Immigration

Le plan d’IRCC pour réduire les stocks

La proposition fait partie d’un plan d’action d’IRCC visant à réduire les stocks, à améliorer le service à la clientèle et à accélérer la réduction des pénuries de main-d’œuvre au Canada. Il tombe également dans le Emploi et Développement social Canada (EDSC) pour simplifier le renouvellement des permis de travail pour les Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET).

Advertisement

Le nouveau processus impliquerait des extractions quotidiennes d’applications par le système mondial de gestion des cas (GMCS) dans des dossiers spécifiques. IRCC indique que le processus ne sera pas automatisé.

Normalement, le traitement implique qu’un agent évalue individuellement chaque demandeur de permis de travail pour déterminer s’il est approuvé. Cela comprend un examen de l’expérience, de l’éducation, des compétences linguistiques du candidat et de toute exigence en matière de licence.

L’agent évaluera également si l’offre d’emploi est authentique. Pour ce faire, ils vérifient si l’employeur participe activement à leur entreprise, s’il peut payer les salaires des employés et s’il respecte les lois fédérales et provinciales sur l’emploi.

Advertisement

La nouvelle approche s’appliquera à tout candidat qui retourne chez le même employeur et la même profession, qu’il postule du Canada ou de l’étranger.

Qui est éligible?

Les données de l’AIPRP montrent qu’entre janvier 2017 et le 31 août 2022, IRCC a reçu 71 955 demandes de travailleurs étrangers qui ont obtenu deux permis de travail ou plus avec le même employeur et la même profession, de sorte que le ministère s’attend à ce que les mesures proposées soient bénéfiques.

Les candidats doivent répondre aux critères suivants pour être éligibles :

Advertisement
  • Ils doivent se voir délivrer un permis de travail spécifique à l’employeur une fois au cours des cinq dernières années, sans écart par rapport à la demande précédente
  • Ils doivent soumettre une demande de permis de travail complète pour un nouveau permis de travail spécifique à l’employeur
  • Ils doivent reprendre le même métier, avec le même Classification nationale des professions (CNP) code
  • Ils doivent fournir biométrieavant ou avec leur nouvelle demande
  • Ils doivent satisfaire à toutes les autres conditions d’admissibilité tout au long du processus de sélection

Programme des travailleurs étrangers temporaires

du Canada programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) aide les employeurs canadiens à embaucher des employés lorsqu’ils ne sont pas en mesure de trouver des employés qualifiés ou suffisamment qualifiés pour les postes vacants.

Les employés qui arrivent dans le cadre du PTET ont des permis de travail fermés. Cela signifie qu’ils ne peuvent travailler que pour un seul employeur au Canada.

La plupart des employeurs qui choisissent d’embaucher dans le cadre du PTET doivent obtenir un avis positif ou neutre Évaluation de l’impact sur le marché du travail (EIMT). Ce document est soumis à EDSC et décrit le plan d’embauche de l’employeur et la raison pour laquelle il doit embaucher des travailleurs étrangers. Il doit démontrer que l’embauche de travailleurs étrangers aura un impact positif ou neutre sur l’économie canadienne.

Les employeurs doivent fournir la preuve qu’ils ont essayé de trouver des citoyens canadiens ou des résidents permanents qualifiés pour combler les postes vacants avant de chercher des travailleurs étrangers.

Advertisement

De plus, les employeurs peuvent être inspectés pour vérifier leur conformité aux règlements gouvernementaux après que leur employé a commencé à travailler au Canada.

Planifier une consultation gratuite sur le permis de travail avec le cabinet d’avocats Cohen Immigration

Advertisement

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *