Connect with us

Canada

IRCC prolonge le projet pilote d’immigration agroalimentaire et lève le plafond professionnel

Published

on

Femme récoltant des légumes

IRCC a annoncé qu’il prolonge le projet pilote d’immigration agroalimentaire et qu’il lève les plafonds professionnels annuels pour les participants au programme.

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

Advertisement

Aujourd’hui, le ministre de l’Immigration, Sean Fraser, a déclaré que le programme pilote agroalimentaire se poursuivra jusqu’au 14 mai 2025. Le projet pilote a été mis en place pour faciliter la transition des travailleurs expérimentés des industries agricoles et alimentaires vers la résidence permanente au Canada.

Le ministre a également annoncé la levée des plafonds professionnels annuels. Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) affirme que la suppression de ces limites permettra à davantage de candidats éligibles de postuler. IRCC apportera également d’autres changements d’ici la fin de l’année. Le ministère introduira de nouveaux changements dans le projet pilote par étapes, tels que :

  • Accroître l’accès aux permis de travail ouverts aux membres de la famille des participants au programme pilote, quel que soit le niveau de compétence professionnelle des candidats ;
  • Donner aux syndicats la possibilité de se porter garant de l’expérience de travail d’un candidat comme alternative aux lettres de référence de l’employeur ;
  • Les candidats résidant au Canada auront la possibilité soit de satisfaire à l’exigence de l’offre d’emploi, qui comprend l’exigence de salaire médian pour l’offre, soit de satisfaire à l’exigence en matière d’études (y compris une vérification de l’évaluation des diplômes); et
  • Le pilote commencera à accepter l’expérience de travail obtenue dans le cadre d’un permis de travail ouvert pour les travailleurs vulnérables. IRCC affirme que cela donnera à plus de travailleurs la possibilité de se qualifier.

du Canada Projet pilote d’immigration agroalimentaire a été lancé en 2020 dans le but de contribuer à réduire les pénuries de main-d’œuvre dans les industries de la transformation de la viande, de la production de champignons et de serres et de l’élevage.

Lorsqu’il a été annoncé, IRCC a déclaré qu’il admettrait jusqu’à 2 750 demandeurs principaux ainsi que les membres de leur famille chaque année pendant les trois années suivantes.

Advertisement

La date limite de candidature pour le projet pilote devait expirer le 14 mai 2023.

Les données récentes sur les postes vacants de février 2023 montrent qu’il y a plus de 243 000 personnes au Canada qui travaillent dans le secteur de l’agriculture, de la chasse, de la pêche et de la foresterie et plus de 14 000 emplois vacants. L’industrie a été durement touchée par la pandémie de COVID-19 qui a provoqué des fermetures d’usines, des fluctuations du marché et des retards dans la chaîne d’approvisionnement.

Annonce pilote agroalimentaire – Une annonce concernant le Programme pilote sur l’agroalimentaire

L’honorable Sean Fraser, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, fera une annonce concernant les besoins du marché du travail du secteur agroalimentaire et le renforcement du système d’approvisionnement alimentaire du Canada. Le ministre Fraser sera accompagné du secrétaire parlementaire Francis Drouin, au nom de l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

Quels métiers sont éligibles au programme ?

Les professions et les industries éligibles dans le cadre du projet pilote comprennent :

Advertisement

Fabrication de produits à base de viande;

  • Bouchers de détail
  • Boucheries industrielles
  • Surveillants de ferme et travailleurs spécialisés de l’élevage
  • Ouvriers en transformation alimentaire

Production en serre, en pépinière et en floriculture, y compris la production de champignons ;

  • Surveillants de ferme et travailleurs spécialisés de l’élevage
  • Ouvriers agricoles généraux
  • Ouvriers de récolte.

Production animale hors aquaculture :

  • Surveillants de ferme et travailleurs spécialisés de l’élevage
  • Ouvriers agricoles généraux.

Admissibilité des candidats

Les candidats au programme doivent également satisfaire à des critères d’admissibilité supplémentaires tels que :

  • 12 mois d’expérience de travail à temps plein et non saisonnier au Canada dans le Programme des travailleurs étrangers temporaires dans l’une des professions admissibles;
  • un Niveau de compétence linguistique canadien niveau 4 en anglais ou en français;
  • l’équivalent étranger d’un diplôme d’études secondaires ou supérieur ; et
  • une offre d’emploi à durée indéterminée pour un travail à temps plein non saisonnier au Canada, hors Québec, égal ou supérieur au salaire en vigueur.

Secteur de la transformation de la viande

Les employeurs du secteur de la transformation de la viande qui souhaitent utiliser le projet pilote se verront délivrer une autorisation de deux ans Évaluation de l’impact sur le marché du travail. Le plan doit décrire le plan de l’employeur pour aider le travailleur étranger temporaire à obtenir la résidence permanente.

IRCC indique que les transformateurs de viande syndiqués ont besoin d’une lettre de soutien de leur syndicat et que les transformateurs de viande non syndiqués devront satisfaire à des exigences supplémentaires pour garantir la protection du marché du travail et des travailleurs migrants.

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

Advertisement

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *