Connect with us

Canada

Le Canada atteint son objectif d’immigration francophone pour 2022

Published

on

Spread the love





Advertisement

L’immigration francophone au Canada, excluant le Québec, a été près de cinq fois plus élevée l’an dernier que lors de l’année de recensement 2006 en raison des efforts soutenus d’Ottawa pour assurer le dynamisme des communautés de langue française à travers le pays.

Au cours de ces 16 années, le nombre d’immigrants francophones venus vivre dans les communautés canadiennes hors Québec est passé d’environ 2 800 en 2006 à plus de 16 300 nouveaux résidents permanents francophones en 2022.

Même avec l’augmentation massive des niveaux d’immigration au Canada pendant cette période, la croissance de l’immigration francophone dans les communautés francophones minoritaires du pays a quand même augmenté par habitant.

Advertisement

Lire la suite

L’Alberta accordera la préférence au PCP aux immigrants ayant de la famille dans la province
Le Québec publie les détails du tirage au sort de 1 000 invitations à l’immigration canadienne
Le Nouveau-Brunswick lance un programme pour retenir les étudiants internationaux


En 2006, l’immigration francophone représentait 1,38 % de toute l’immigration au pays. L’année dernière, ce pourcentage est passé à 4,4 %.

Advertisement

Cela signifie qu’Ottawa a atteint son objectif d’immigration francophone pour 2022.

« L’immigration francophone joue un rôle clé dans le rétablissement du poids démographique des communautés francophones en situation minoritaire en plus de contribuer étroitement au développement économique de notre pays », a déclaré la ministre des Langues officielles, Ginette Petitpas Taylor.

Le ministre de l’Immigration Sean Fraser et Petitpas Taylor ont annoncé qu’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) a atteint cet objectif en matière d’immigration francophone à l’École secondaire catholique Franco-Cité de Sturgeon Falls.

Advertisement

Regarder la vidéo


« L’annonce d’aujourd’hui est un pas dans la bonne direction et nous donnera l’élan dont nous avons besoin pour adopter une nouvelle politique d’immigration francophone robuste, présentée dans le projet de loi C-13, avec des objectifs, des cibles et des indicateurs précis qui assureront la pérennité de la langue française. », a déclaré Petitpas Taylor.

Advertisement

Au cours des cinq dernières années, le nombre d’immigrants francophones au Canada a augmenté de 42 470 résidents permanents.

« L’immigration francophone est au cœur des valeurs qui font la richesse du Canada, tant sur le plan culturel que par le caractère distinct de ses deux langues officielles, a déclaré le ministre de l’Immigration.

Ottawa consacre 40,7 millions de dollars aux initiatives d’immigration francophone dans son plan quinquennal

« Nous avons atteint notre objectif. Il s’agit d’un jalon important qui témoigne de l’importance et de la contribution des immigrants d’expression française à la vitalité et au développement des communautés francophones hors Québec.

Advertisement

« Nous continuerons d’accueillir des immigrants d’expression française pour assurer la viabilité de ces communautés clés qui contribuent à façonner l’avenir de notre pays.

À travers le Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023Ottawa a alloué près de 500 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir les langues officielles, dont 40,7 millions de dollars pour les initiatives d’immigration francophone.

« Les nouveaux arrivants sont essentiels au développement et à la vitalité des communautés francophones », a déclaré Marie-France Lalonde, secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration.

Advertisement

« Cela est particulièrement vrai dans les communautés minoritaires. Le Canada a toujours été un pionnier dans ses efforts pour créer plus d’opportunités pour aider ces communautés à prospérer culturellement et économiquement et, ce faisant, à augmenter leur poids démographique.

Bien que le nombre de Canadiens dont le français est la langue maternelle ait augmenté régulièrement, le pourcentage de francophones au Canada a légèrement diminué au cours des cinq années qui se sont terminées en 2021. La proportion de Canadiens francophones est passée de 22,2 % en 2016 à 21,4 % cent en 2021.

Le nombre de Canadiens qui parlent surtout le français à la maison a augmenté au Québec, en Colombie-Britannique et au Yukon, mais a diminué dans les autres provinces et territoires au cours de ces cinq années.

Advertisement

Dans le but d’inverser cette tendance, l’IRCC a publié son Atteindre nos objectifs : Stratégie d’immigration francophoneen 2019 avec l’un de ses objectifs étant d’atteindre une cible de 4,4 % d’immigrants francophones hors Québec d’ici 2023.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *