Connect with us

Canada

Le Canada est l’un des 50 meilleurs endroits où prendre sa retraite, selon un nouveau classement

Published

on

Spread the love





Advertisement

Le Canada est le 22nd meilleur pays du monde pour ceux qui veulent profiter de la belle vie à la retraite, affirme EnjoyTravel.com.

“Le deuxième plus grand pays de la planète est également l’un des plus populaires, en particulier pour ceux qui cherchent à prendre leur retraite”, note le site Web spécialisé dans la notation des forfaits de voyage et des offres de location de voitures.

« Entre ses glaciers à couper le souffle, ses plages isolées, ses montagnes vertigineuses et ses villes animées, il est facile de comprendre pourquoi. Il y en a pour tous les goûts.

Advertisement

Lire la suite

Comment immigrer dans la province canadienne de la Colombie-Britannique
Tirage au sort du PCP de la Saskatchewan : la province émet 35 invitations à l’immigration canadienne
Le score de CRS chute à nouveau lors du nouveau tirage Canada Entrée express


Les programmes d’immigration progressistes du pays ont été considérés comme un atout majeur pour déterminer le classement enviable du Canada parmi les 50 meilleurs pays pour les retraités. Mais son coût de la vie relativement élevé, en particulier pour les restaurants et le logement, était considéré comme un inconvénient certain.

Advertisement

« Le Canada offre un accès facile aux visas et aux permis de résidence et une qualité de vie élevée », note EnjoyTravel. . “Surveillez simplement votre portefeuille lorsqu’il s’agit de manger au restaurant et de louer des appartements, car les prix des deux se situent à l’extrémité supérieure du spectre.”

Les bras ouverts du pays aux immigrants du monde entier attirent de plus en plus l’attention dans le monde entier.

Dans le Plan des niveaux d’immigration 2023-2025 dévoilé plus tôt ce mois-ci, Ottawa vise à accueillir 465 000 nouveaux résidents permanents en 2023, 485 000 nouveaux résidents permanents en 2024 et 500 000 en 2025.

Advertisement

Cela représente un total de 1,45 million d’immigrants au Canada au cours des trois prochaines années.

Les ressortissants étrangers qui envisagent le Canada comme destination de retraite et qui ont des enfants ou des petits-enfants qui ont déjà immigré au pays seront particulièrement intéressés par le Programme parents et grands-parents (PGP).

Grâce au PGP, les répondants peuvent faire venir au Canada leurs propres parents et grands-parents, liés par le sang ou l’adoption. En cas de divorce ou de séparation, les époux ou conjoints de fait des parents et grands-parents sont également admissibles.

Advertisement

Le ministère de l’Immigration du Canada exploite un système de loterie pour le PGP, les citoyens et les résidents permanents soumettant un formulaire d’intérêt à parrainer avant d’être placés dans un groupe.

PGP est un bon moyen pour les ressortissants étrangers de prendre leur retraite au Canada

L’IRCC procède à des tirages au sort dans le bassin et émet Invitations à postuler (ITA). Les parrains et leurs parents et grands-parents ont alors 60 jours pour soumettre une demande complète.

Les parrains doivent :

Advertisement
  • être âgé d’au moins 18 ans;
  • vivre au Canada;
  • être un citoyen canadien, un résident permanent ou une personne inscrite au Canada en tant qu’Indien en vertu de la Loi sur les Indiens du Canada, et ;
  • avoir assez d’argent pour soutenir ceux qu’ils veulent parrainer en satisfaisant aux exigences de revenu minimum pour les trois années précédentes. Les candidats peuvent inclure un cosignataire dans leur candidature, ce qui permet de prendre en compte le revenu combiné.

Les parrains doivent également :

  • accepter de soutenir financièrement le parent ou le grand-parent pendant 20 ans à compter de la date à laquelle ils sont approuvés pour la résidence permanente, et ;
  • rembourser au gouvernement toute aide sociale versée au parent ou au grand-parent pendant cette période.

Les parrains qui vivent au Québec doivent satisfaire aux exigences de parrainage de l’immigration du Québec après avoir été approuvés comme parrain par IRCC. Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) évalue également les revenus du parrain et exige la signature d’un engagement.

Il existe cinq façons principales pour les ressortissants étrangers de venir au Canada pour demander la résidence permanente.

Sous le Entrée express système, le Canada reçoit les demandes d’immigration en ligne. Les candidats qui répondent aux critères d’admissibilité soumettent un profil en ligne connu sous le nom de déclaration d’intérêt (EOI), dans le cadre de l’un des trois programmes d’immigration fédéraux ou d’un programme d’immigration provincial participant, au bassin Entrée express.

Les candidats à l’entrée express pour l’immigration doivent remplir un profil en ligne

Les profils des candidats sont ensuite classés les uns par rapport aux autres selon un système de points appelé Système de classement complet (CRS). Les candidats les mieux classés seront considérés pour une invitation à postuler (ITA) pour la résidence permanente.

Advertisement

Ceux qui reçoivent un ITA doivent soumettre rapidement une demande complète et payer les frais de traitement, dans un délai de 90 jours.

Sous une compétence partagée entre Ottawa et les provinces, le Canada gère un système d’immigration à deux niveaux, offrant des programmes pour les travailleurs qualifiés, aux niveaux fédéral et provincial.

Grâce à un réseau de Programmes des candidats des provinces (PNP), presque toutes les dix provinces et les trois territoires du Canada peuvent désigner des candidats travailleurs qualifiés pour l’admission au Canada avec les compétences spécifiques requises par leurs économies locales. Les candidats retenus qui reçoivent une nomination provinciale ou territoriale peuvent ensuite demander la résidence permanente au Canada par l’intermédiaire des autorités fédérales de l’immigration.

Advertisement

Les investisseurs immigrants peuvent également venir au Canada en vertu du Visa de démarrage (SUV) qui peut leur accorder la résidence permanente au Canada.


Regarder la vidéo

Advertisement

Le programme vise à recruter des entrepreneurs innovateurs au Canada et à les mettre en contact avec des entreprises du secteur privé canadien, comme des groupes d’investisseurs providentiels, des fonds de capital-risque ou des incubateurs d’entreprises, et à faciliter l’établissement de leur entreprise en démarrage au Canada.

Un fonds de capital de risque désigné doit confirmer qu’il investit au moins 200 000 $ dans l’entreprise admissible. Les candidats peuvent également se qualifier avec deux engagements ou plus de fonds de capital-risque désignés totalisant 200 000 $. Un groupe d’investisseurs providentiels désigné doit investir au moins 75 000 $ dans l’entreprise admissible.

Les étudiants qui viennent dans les collèges et universités canadiens peuvent ensuite postuler pour un PGWP

Les étudiants internationaux peuvent également éventuellement obtenir leur résidence permanente au Canada en relevant d’abord d’un Permis d’étudespuis demander une Permis de travail postdiplôme (PGWP), et enfin à la recherche de leurs résidents permanents en postulant via le système Entrée express.

Advertisement

Le Canada accueille chaque année plus de 350 000 étudiants internationaux. Pour être admissibles à étudier au Canada, ces étudiants doivent démontrer qu’ils :

  • avoir été accepté par une école, un collège, une université ou un autre établissement d’enseignement au Canada;
  • avoir suffisamment d’argent pour payer leurs frais de scolarité, leurs frais de subsistance et leur transport aller-retour ;
  • sont des citoyens respectueux des lois sans casier judiciaire ;
  • sont en bonne santé et disposés à subir un examen médical, et ;
  • peuvent convaincre un agent d’immigration qu’ils quitteront le Canada à la fin de leur séjour autorisé.

Une fois leur permis d’études délivré, ces étudiants peuvent travailler au Canada dans les catégories suivantes :

  • sur le campus sans permis de travail ;
  • hors campus avec un permis de travail;
  • dans des programmes coopératifs et de stages, où l’expérience de travail fait partie du programme d’études, avec un permis de travail.

Après avoir obtenu son diplôme, un étudiant étranger peut demander un permis de travail dans le cadre du Programme de permis de travail postdiplôme. Dans le cadre de ce programme, le permis de travail peut être délivré pour la durée du programme d’études, jusqu’à un maximum de trois ans.

La précieuse expérience de travail acquise pendant qu’un diplômé international travaille au Canada dans le cadre d’un PGWP peut être prise en compte pour une demande de résidence permanente via le système Canada Entrée express.

Dans le cadre du CRS utilisé par les programmes du système Entrée express, les candidats à l’immigration se voient attribuer des points en fonction de :

Advertisement
  • compétences;
  • l’expérience professionnelle;
  • la capacité de la langue;
  • la capacité linguistique et la scolarité de l’époux ou du conjoint de fait du demandeur;
  • possession d’une offre d’emploi appuyée par une évaluation positive de l’impact sur le marché du travail ;
  • possession d’une nomination du gouvernement provincial pour la résidence permanente, et;
  • certaines combinaisons de compétences linguistiques, d’éducation et d’expérience de travail qui augmentent les chances que le candidat obtienne un emploi (transférabilité des compétences).

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *