Connect with us

Canada

Le conseil du patronat du Québec veut un assouplissement des politiques d’immigration

Published

on

Spread the love

Les récentes déclarations du Conseil du patronat du Québec (CPQ) en faveur d’un ajustement des politiques d’immigration pour mieux répondre aux besoins des employeurs québécois pourraient bien être une aubaine pour ceux qui cherchent à immigrer au Canada ou au Québec pour y travailler. Alors que le gouvernement Legault poursuit sa propre imaginative and prescient de la planification de l’immigration, les propositions du CPQ mettent en avant des factors cruciaux qui pourraient faciliter non seulement l’entrée mais également l’intégration des immigrants dans la société québécoise.

Volet « Diplômés du Québec »

Le CPQ a demandé que les étudiants étrangers qui postulent pour la résidence permanente sous le volet «Diplômés du Québec» soient admis. C’est une excellente nouvelle pour les étudiants internationaux qui voient dans leur éducation au Québec un investissement à lengthy terme. Cela signifie également que les compétences et les {qualifications} acquises au Québec seraient valorisées, rendant ainsi le chemin vers la résidence permanente moins compliqué pour ces étudiants.

Advertisement

Niveau de français requis

Le niveau de français actuellement requis pour les immigrants est considéré par le CPQ comme étant trop élevé pour une intégration efficace. Cela offre une perspective encourageante pour les immigrants potentiels qui pourraient être dissuadés par la barrière linguistique. Une révision à la baisse de ces exigences pourrait rendre le Québec plus accueillant pour une variété plus massive de abilities étrangers.

Francisation en entreprise

Le CPQ veut également que les entreprises qui souhaitent aider leurs employés à apprendre le français soient soutenues. Cela signifie que les nouveaux arrivants pourraient non seulement trouver plus facilement un emploi mais aussi bénéficier d’un soutien supplémentaire pour leur intégration linguistique et culturelle.

Advertisement

Besoins des régions spécifiques

Le CPQ souligne l’significance de considérer les besoins spécifiques des différentes régions du Québec en matière d’immigration. Pour les immigrants, cela pourrait signifier plus d’opportunités dans des régions moins saturées, où les besoins en compétences sont plus spécifiques et où la qualité de vie peut être différente de celle des grands centres urbains.

Les propositions du CPQ pourraient constituer une étape significative vers la création d’un environnement plus favorable pour les immigrants qui cherchent à s’établir et à travailler au Québec. De l’admission des diplômés étrangers à des exigences linguistiques plus réalistes, en passant par le soutien à la francisation en entreprise, ces ajustements, si adoptés, pourraient ouvrir des portes et faciliter le parcours de ceux qui souhaitent faire du Québec leur nouveau chez-soi.

Supply : CPQ

Advertisement

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *