Connect with us

Actualités

Le Manitoba émet 539 invitations d’immigration au Canada dans le cadre d’un nouveau tirage PCP

Published

on

Le Manitoba a organisé un nouveau tirage au sort pour l’immigration au Canada par l’intermédiaire du Programme des candidats du Manitobalançant 539 invitations à postuler.

Le tirage du 4 mai a vu des AAL émises via trois flux MPNP.

Un lot de 252 invitations avec le score le plus bas de 606 a été adressé à des candidats de Travailleurs qualifiés du Manitoba actuellement employés au Manitoba dans l’une des professions du groupe principal suivantes :

  • 12 – Agents de maîtrise administrative et financière et professions administratives spécialisées
  • 22 – Professions techniques liées aux sciences naturelles et appliquées
  • 70 – Professions de gestion intermédiaire dans les métiers et le transport

Pendant ce temps, les candidats des travailleurs qualifiés du Manitoba dans toutes les professions ont reçu 199 LAA, avec un score minimum de 650 points.

Les candidats du volet éducation internationale ont reçu 39 LAA.

Les 49 AAL restants ont été attribués à des candidats qualifiés à l’étranger dans le cadre d’une initiative de recrutement stratégique, avec un score minimum de 699.


En savoir plus

Le Manitoba invite 280 candidats à l’immigration canadienne dans un nouveau tirage PCP
Tirage au sort du PCP du Manitoba : la province invite 249 candidats à l’immigration du Canada
Le Manitoba émet plus de 1 000 invitations dans le cadre du plus grand tirage au sort pour l’immigration au Canada depuis 17 mois


Le Manitoba a déclaré que 204 des 539 candidats invités avaient des identifiants d’entrée express et des codes de validation de demandeur d’emploi valides.

Pour les exigences détaillées de tous les flux présentés dans ce tirage, veuillez voir ci-dessous.


Quels étaient les détails du dernier tirage du Manitoba?

Flux Sous-flux Lettres d’avis pour postuler Score du candidat le moins bien classé
1) Travailleurs qualifiés au Manitoba Sélection spécifique à la profession 252 606
Toutes les professions 199 650
2) Volet d’éducation internationale 39
3) Travailleurs qualifiés à l’étranger Initiative de recrutement stratégique 49 699

Vidéo


Comment puis-je me qualifier pour le volet Travailleur qualifié au Manitoba?

Le volet Travailleurs qualifiés au Manitoba (SWM) est basé sur les besoins spécifiques des employeurs manitobains. SWM sélectionne des travailleurs formés à l’étranger possédant les compétences requises et les nomme pour la résidence permanente au Canada. Le volet donne la priorité aux candidats ayant un fort attachement au Manitoba, avec deux voies d’accès à l’immigration manitobaine.

a) Parcours d’expérience de travail au Manitoba

Pour les candidats qui travaillent actuellement au Manitoba avec un permis de travail temporaire, dans le cadre du Programme des travailleurs étrangers temporaires ou en tant que diplômés internationaux de n’importe quelle province. Les candidats n’ont pas besoin de travailler dans des professions en demande.

b) Parcours de recrutement direct par l’employeur

Pour les candidats de l’étranger avec des offres d’emploi d’employeurs manitobains approuvés.


Comment puis-je me qualifier pour le volet des travailleurs qualifiés à l’étranger ?

Le volet Travailleurs qualifiés outre-mer (SWO) comprend à la fois un parcours Entrée express Canada dédié et un parcours provincial direct.

Il s’adresse aux travailleurs internationaux qualifiés ayant des compétences et une formation dans les professions en demande du Manitoba. La priorité est donnée aux candidats et aux conjoints ayant des liens familiaux proches, ainsi que la maîtrise de la langue, la formation et l’expérience nécessaires pour trouver rapidement un emploi.

a) Parcours Entrée express du Manitoba

Pour les candidats internationaux éligibles sous un autre volet MPNP, qui répondent également aux critères d’Entrée Express et qui ont un profil Entrée Express actif. Les candidats ont besoin de compétences, de formation et d’expérience dans l’une des professions en demande au Manitoba, ainsi que d’un lien familial solide avec la province.

b) Parcours du capital humain

Pour les travailleurs internationaux qualifiés possédant des compétences, une formation et une expérience dans l’une des professions en demande au Manitoba. Les candidats doivent démontrer leur capacité à trouver un emploi peu de temps après leur arrivée au Manitoba.


Quelles sont les exigences pour le volet d’éducation internationale ?

L’International Education Stream (IES) est dédié aux diplômés internationaux des collèges et universités du Manitoba. Sous IES, les candidats ne sont plus tenus de travailler pendant six mois dans leur domaine avant de postuler pour une nomination au MPNP. Il comporte trois voies :

1) Cheminement de carrière

Les conditions d’éligibilité incluent:

  • A terminé un cours d’un an ou plus dans un établissement postsecondaire admissible du Manitoba dans les trois ans suivant la présentation de la demande.
  • Avoir une offre d’emploi à temps plein dans une profession en demande du Manitoba liée au diplôme obtenu
  • Résident du Manitoba

2) Parcours de stage pour diplômés

Les titulaires d’une maîtrise et d’un doctorat qui ont terminé les stages Mitacs Accélération ou Élévation peuvent présenter une demande de nomination par le biais de stages même sans offre d’emploi dans la province.

3) Parcours étudiant entrepreneur

Les conditions d’éligibilité incluent:

  • Avoir terminé un cours de deux ans ou plus dans un établissement postsecondaire admissible du Manitoba
  • Six mois d’expérience en exploitation commerciale au Manitoba
  • Résident du Manitoba depuis l’obtention de son diplôme.
  • Aucune exigence de valeur nette personnelle minimale spécifique

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Actualités

Tirages PCP de la Colombie-Britannique : la province émet au moins 158 invitations à l’immigration canadienne

Published

on

La Colombie-Britannique a organisé de nouveaux tirages, lançant au moins 158 invitations par l’intermédiaire de plusieurs volets du Programme des candidats de la province de la Colombie-Britannique.

Les tirages du 6 juin ciblaient des professions précises.

Lors d’un tirage au sort technologique, 112 invitations ont été envoyées à des travailleurs qualifiés et à des diplômés internationaux avec un score minimum de 90 points.

24 autres invitations ont été envoyées à des travailleurs qualifiés et à des diplômés internationaux ayant obtenu au moins 60 points lors d’un tirage ciblant les éducateurs et assistants de la petite enfance sous la CNP 42202.


En savoir plus

Top 10 des emplois les plus demandés en Colombie-Britannique
Comment immigrer dans la province canadienne de la Colombie-Britannique


Un tirage au sort ciblant les travailleurs de la santé a vu 21 invitations envoyées aux travailleurs qualifiés, aux diplômés internationaux et aux travailleurs de niveau débutant et semi-qualifiés, également avec un score minimum de 60 points.

Un lot de moins de 5 invitations a été attribué aux travailleurs qualifiés et aux diplômés internationaux dans le cadre d’un tirage visant d’autres professions prioritaires sous les CNP 31103, 32104, nécessitant également 60 points. Le nombre a été enregistré comme étant inférieur à 5 pour protéger l’identité des personnes invitées.


Derniers tirages de l’immigration en Colombie-Britannique

Tirage ciblé

Date Catégorie Note minimale Invitations émises Description
06-06-23 Ouvrier qualifié, Diplômé international 90 112 Tirage ciblé : Tech
Ouvrier qualifié, Diplômé international 60 24 Tirage ciblé : Services de garde : Éducateurs de la petite enfance (CNP 42202)
Ouvrier qualifié, Diplômé international 60 21 Tirage ciblé : soins de santé
Ouvrier qualifié, Diplômé international 60 <5 Tirage ciblé : Autres professions prioritaires (CNP 31103, 32104)

Vidéo:

Continue Reading

Actualités

Le Canada ouvre les voyages sans visa aux voyageurs admissibles de 13 nouveaux pays

Published

on

Le Canada a introduit visa-voyages gratuits pour les voyageurs de 13 nouveaux pays, dont cinq dans les Caraïbes.

Le ministre de l’Immigration, Sean Fraser, a ouvert mardi les pays à la Autorisation de voyage électronique (AVE).

Pour être admissibles, les voyageurs des 13 pays doivent avoir détenu un visa canadien au cours des 10 dernières années ou détenir actuellement un visa de non-immigrant américain valide lorsqu’ils voyagent au Canada par voie aérienne.

Les 13 pays sont :

  • Antigua-et-Barbuda
  • Argentine
  • Costa Rica
  • Maroc
  • Panama
  • Philippines
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Sainte Lucie
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • les Seychelles
  • Thaïlande
  • Trinité-et-Tobago
  • Uruguay

La décision permet aux voyageurs en provenance des pays de visiter le Canada jusqu’à six mois pour affaires ou loisirs sans avoir besoin d’un visa.


En savoir plus

Naviguer dans le rêve canadien : surmonter les défis pour un nouvel immigrant au Canada
Le projet pilote d’immigration dans les régions rurales et du Nord contribue à alimenter la croissance de la population étudiante dans les écoles du Manitoba
La Finlande se joint à la liste des pays participant à Expérience internationale Canada


Cela détournera également des milliers de demandes de la charge de travail des visas du Canada. Le Canada est actuellement aux prises avec un énorme arriéré de demandes de visa de résident temporaire.

Ceux des 13 pays qui ont déjà un visa valide peuvent continuer à l’utiliser pour voyager au Canada. Les personnes non éligibles ou qui voyagent par un moyen de transport autre que l’avion auront toujours besoin d’un visa de visite.

“Cette expansion améliore non seulement la commodité pour les voyageurs, mais elle augmentera également les voyages, le tourisme et les avantages économiques, ainsi que renforcera les liens mondiaux avec ces 13 pays”, a déclaré Fraser.


Regarder la vidéo


Qu’est-ce qu’une Autorisation de Voyage Electronique ?

Les ressortissants étrangers de pays exemptés de visa arrivant au Canada par voie aérienne doivent obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE) avant leur voyage. Il s’agit d’une exigence qu’ils souhaitent visiter le pays ou seulement passer en transit.

Ai-je besoin d’une autorisation de voyage électronique ?

Vous avez besoin d’une AVE si vous voyagez au Canada par avion à partir d’un pays exempté de visa.

Les personnes suivantes sont exemptées de l’obligation d’obtenir une AVE :

  • Ceux qui ont déjà obtenu un visa valide pour entrer au Canada.
  • Toute personne entrant par voie terrestre ou maritime.
  • Forces armées en visite officielle au Canada.
  • Équipage de conduite, inspecteurs de l’aviation civile, enquêteurs sur les accidents.
  • Citoyens français résidant et voyageant depuis Saint-Pierre-et-Miquelon.
  • Les personnes entrant des États-Unis ou de Saint-Pierre-et-Miquelon, alors que avoir un statut valide au Canada (visiteur, étudiant ou travailleur).
  • Diplomates accrédités.
  • Citoyens canadiens et double-citoyens (à condition que vous voyagiez avec un passeport canadien)
  • Résidents permanents canadiens (vous avez besoin de votre carte RP ou de la documentation du point d’entrée)
  • Citoyens américains et résidents permanents.

Comment obtenir une Autorisation de Voyage Electronique ?

Vous pouvez demander une AVE sur le site Web du gouvernement fédéral canadien.

Avant de postuler, vous aurez besoin de :

  • Passeport valide
  • Adresse e-mail valable
  • Carte de crédit pour payer les frais de 7 $

Quand dois-je demander une autorisation de voyage électronique ?

Le gouvernement canadien vous conseille de postuler dès que vous connaissez votre itinéraire de voyage.

Cependant, une AVE peut être obtenue à la dernière minute via un smartphone. Tout ce dont vous avez besoin est une connexion Internet. L’autorisation par e-mail ne prend souvent que quelques minutes. Cependant, certaines demandes peut prendre plusieurs jours à traiter si des pièces justificatives sont demandées.

Il n’est pas nécessaire d’imprimer une AVE. Il est lié électroniquement à votre passeport ou document de voyage.

Quelle est la durée de validité d’une autorisation de voyage électronique ?

Une AVE est valide pendant cinq ans ou jusqu’à l’expiration de votre passeport ou document de voyage, selon la première éventualité.

Il n’y a pas de limite au nombre d’entrées au Canada, tant que l’AVE est valide.

Continue Reading

Actualités

Naviguer dans le rêve canadien : surmonter les défis pour un nouvel immigrant au Canada

Published

on

Le Canada, souvent salué comme une terre d’opportunités, est depuis longtemps une destination privilégiée pour les personnes à la recherche d’un nouveau départ.

Pays réputé pour sa diversité, son inclusivité et son niveau de vie élevé, il accueille des immigrants de tous les coins du globe.

Cependant, alors que la perspective de commencer une nouvelle vie au Canada passionnante, elle n’est pas sans son lot de défis.

Dans cet article, nous nous penchons sur les défis auxquels sont confrontés les nouveaux immigrants au Canada et fournissons des conseils précieux sur la façon de les surmonter.

Des ajustements culturels aux perspectives d’emploi, nous explorons divers aspects qui peuvent avoir un impact sur le parcours de ceux qui cherchent un nouveau départ.

Alors, embarquons ensemble dans cette aventure et découvrons les clés pour relever avec succès les défis d’un nouvel immigrant au Canada.


En savoir plus

Pourquoi les tirages au sort spécifiques à une profession d’Entrée express Canada entraîneront une baisse des scores CRS
Avantages d’acheter ou de démarrer une entreprise en Ontario grâce à l’Initiative de réussite des entrepreneurs du POCI
Chacun des 82 emplois à cibler dans les tirages au sort des professions d’Entrée express au Canada


1. Ajustement culturel : Adopter la feuille d’érable

Déménager dans un nouveau pays signifie s’acclimater à une culture différente, et le Canada ne fait pas exception. Voici quelques défis que vous pourriez rencontrer et des conseils pour vous aider à vous adapter :

Barrière de la langue : « Être ou ne pas être bilingue ?

  • Bien que le Canada soit un pays bilingue, avec l’anglais et le français comme langues officielles, la maîtrise de l’anglais est souvent essentielle pour les interactions quotidiennes.
  • Pour surmonter la barrière de la langue, il peut être nécessaire de s’inscrire à des cours de langue, d’utiliser des applications d’apprentissage des langues et de s’immerger dans les communautés anglophones.
  • Saisissez l’opportunité d’apprendre et de pratiquer l’anglais dans votre vie quotidienne, de la lecture de livres en anglais au visionnage de films et en engageant des conversations avec des locuteurs natifs.

Différences culturelles : “Quand vous êtes à Rome, faites comme les Romains”

  • La mosaïque culturelle du Canada est façonnée par diverses traditions, coutumes et valeurs. Comprendre et accepter ces différences peut favoriser un sentiment d’appartenance.
  • Prenez le temps de vous renseigner sur l’étiquette, les normes sociales et les traditions canadiennes. La participation à des activités communautaires et le bénévolat peuvent fournir des informations précieuses sur la culture canadienne.
  • L’établissement de relations avec les habitants et les autres immigrants peut aider à créer un réseau de soutien et fournir une plate-forme d’échange culturel.

Variation climatique : “Enfilez-vous pour le Grand Nord Blanc”

  • Le Canada connaît des conditions météorologiques extrêmes, avec des températures variables selon les régions. Des hivers glacials aux étés chauds, l’ajustement climatique peut être un défi.
  • Préparez-vous en conséquence en investissant dans des vêtements et des équipements appropriés pour différentes saisons.
  • Demandez conseil aux habitants ou rejoignez des communautés en ligne pour recueillir des informations et des conseils sur la gestion de la météo.

2. Naviguer sur le marché du travail canadien : libérer votre potentiel

Trouver un Emploi Canada et l’établissement d’une carrière réussie est un aspect important de l’expérience des immigrants.


Si vous êtes un candidat à la recherche d’un emploi au Canada ou un employeur cherchant à recruter des talents étrangers à l’étranger, immigration.ca peut vous aider. Accédez à notre expertise par le biais de notre entreprise de recrutement interne travailleurqualifié.com« le leader du recrutement étranger ».


Voici quelques défis auxquels vous pourriez être confrontés et des stratégies pour les surmonter :

Reconnaissance des diplômes : « Convertir l’expérience en opportunité »

  • Les immigrants font souvent face à des obstacles pour faire reconnaître leurs qualifications au Canada. Il peut être frustrant de voir votre expérience et votre éducation sous-évaluées.
  • Recherchez les organismes de réglementation et les associations professionnelles liés à votre domaine. Ils peuvent vous guider tout au long du processus d’évaluation des titres de compétences et vous fournir des informations sur les programmes de transition.
  • Envisagez d’améliorer vos compétences grâce à des programmes de formation ou de certification supplémentaires pour vous aligner sur les normes canadiennes.

Expérience de travail limitée au Canada : « Une situation sans issue »

  • De nombreux employeurs au Canada donnent la priorité aux candidats ayant une expérience de travail au Canada, ce qui peut être une situation délicate pour les nouveaux immigrants.
  • Envisagez le volontariat, les stages ou les contrats à court terme pour acquérir une expérience de travail locale et développer votre réseau professionnel.
  • Les événements de réseautage, les plateformes en ligne et les programmes de mentorat peuvent également offrir des opportunités de se connecter avec des professionnels de l’industrie.

Compétences linguistiques et de communication : « Parlez la langue du succès »

  • De solides compétences en communication, tant à l’oral qu’à l’écrit, sont très appréciées sur le marché du travail canadien.
  • Améliorez vos compétences linguistiques en vous inscrivant à des cours de langue, en pratiquant avec des locuteurs natifs et en rejoignant des associations professionnelles qui proposent des formations linguistiques.
  • Adaptez votre curriculum vitae et votre lettre de présentation aux normes canadiennes, en soulignant les compétences et expériences pertinentes.

Regarder la vidéo


3. Intégration sociale : embrasser la tapisserie multiculturelle

Ressentir un sentiment d’appartenance et établir un réseau social sont essentiels pour une vie épanouie au Canada. Voici les défis liés à l’intégration sociale et des conseils pour les surmonter :

Solitude et isolement : « Briser la glace »

  • L’adaptation à un nouveau pays peut parfois conduire à des sentiments de solitude et d’isolement. Établir des liens sociaux est crucial pour votre bien-être général.
  • Participez à des activités communautaires, rejoignez des clubs ou des groupes d’intérêt et assistez à des événements culturels pour rencontrer des personnes partageant des intérêts communs.
  • Les plateformes de médias sociaux et les forums en ligne peuvent également offrir des opportunités de se connecter avec des personnes partageant les mêmes idées.

Construire un réseau social : “L’amitié, hein ?”

  • Les Canadiens sont connus pour leur nature amicale, mais nouer des amitiés durables peut prendre du temps.
  • Soyez ouvert à vous faire de nouveaux amis d’horizons divers. Participez aux événements et festivals locaux pour vous immerger dans la communauté.
  • N’ayez pas peur d’engager des conversations et de demander des recommandations ou des conseils aux habitants. Ils peuvent offrir un aperçu précieux de la vie canadienne.

Accès aux services sociaux : « L’aide est juste au coin de la rue »

  • Le Canada offre divers services sociaux, y compris des programmes de soins de santé, d’éducation et d’établissement, pour soutenir les nouveaux immigrants.
  • Familiarisez-vous avec les services et les ressources disponibles dans votre communauté. Contactez les agences d’établissement et les organisations spécialisées dans le soutien aux nouveaux arrivants.
  • Profitez d’ateliers et de séances d’orientation qui peuvent vous fournir des informations essentielles sur la société canadienne.

S’épanouir dans le rêve canadien

Devenir un nouvel immigrant au Canada est un voyage remarquable rempli d’opportunités et de défis. En acceptant les différences culturelles, en naviguant sur le marché du travail et en favorisant l’intégration sociale, vous pouvez surmonter ces obstacles et prospérer dans le rêve canadien.

N’oubliez pas que les défis pour un nouvel immigrant au Canada peuvent sembler intimidants au début, mais avec de la détermination, de la résilience et une volonté d’apprendre, vous pouvez bâtir une vie réussie et épanouissante dans votre nouvelle maison. Alors, lancez-vous dans cette aventure avec un cœur ouvert et une soif de croissance, et laissez la feuille d’érable vous guider vers un avenir meilleur.

Continue Reading

Actualités

Tirage au sort des travailleurs qualifiés francophones de l’Ontario : la province émet 417 avis d’intention ciblant 98 emplois

Published

on

Immigration Ontario a effectué deux nouveaux tirages dans le Entrée express-volet Travailleurs qualifiés parlant français, émettant des notifications d’intérêt à 417 candidats dans 98 professions.

Le 5 juin Programme ontarien des candidats à l’immigration les tirages au sort ont vu des avis d’intention délivrés aux candidats dans deux lots d’emplois.

Un tirage au sort ciblant les professions de la santé, de l’éducation et de la finance comportait 278 invitations et une plage de scores du système de classement global de 312 à 487. Les professions suivantes étaient ciblées :

  • CNP 10010 – Directeurs financiers
  • CNP 10011 – Gestionnaires des ressources humaines
  • CNP 12101 – Agents/agentes des ressources humaines et du recrutement
  • CNP 12102 – Agents et agents d’approvisionnement et d’achat
  • CNP 13100 – Agents administratifs
  • CNP 13110 – Adjoints administratifs
  • CNP 31100 – Spécialistes en médecine clinique et de laboratoire
  • CNP 31101 – Spécialistes en chirurgie
  • CNP 31102 – Médecins généralistes et médecins de famille
  • CNP 31112 – Audiologistes et orthophonistes
  • CNP 31120 – Pharmaciens
  • CNP 31200 – Psychologues
  • CNP 31202 – Physiothérapeutes
  • CNP 31203 – Ergothérapeutes
  • CNP 31204 – Kinésiologues et autres professionnels en thérapie et évaluation
  • CNP 31301 – Infirmières autorisées et infirmières psychiatriques autorisées
  • CNP 31302 – Infirmières praticiennes
  • CNP 31303 – Adjoints au médecin, sages-femmes et professionnels paramédicaux
  • CNP 32101 – Infirmières auxiliaires autorisées
  • CNP 32103 – Inhalothérapeutes, perfusionnistes cliniques et technologues cardiopulmonaires
  • CNP 32109 – Autres personnels techniques en thérapie et en évaluation
  • CNP 32120 – Technologistes de laboratoire médical
  • CNP 32121 – Technologues en radiation médicale
  • CNP 33102 – Aides-infirmiers, préposés aux bénéficiaires et préposés aux bénéficiaires
  • CNP 33103 – Assistants techniques en pharmacie et assistants en pharmacie
  • CNP 33109 – Autre personnel auxiliaire à l’appui des services de santé
  • CNP 40021 – Directeurs d’école et administrateurs de l’enseignement primaire et secondaire
  • CNP 41200 – Professeurs et chargés de cours universitaires
  • CNP 41210 – Instructeurs de niveau collégial et d’autres formations professionnelles
  • CNP 41220 – Enseignants du secondaire
  • CNP 41221 – Enseignantes et enseignants des écoles primaires et maternelles
  • CNP 41300 – Travailleurs sociaux
  • CNP 41301 – Thérapeutes en counseling et thérapies spécialisées connexes
  • CNP 41310 – Enquêteurs de police et autre personnel d’enquête
  • CNP 41321 – Praticiens en développement de carrière et conseillers en carrière (sauf en éducation)
  • CNP 42201 – Travailleurs des services sociaux et communautaires
  • CNP 42202 – Éducateurs et aides-éducateurs de la petite enfance
  • CNP 42203 – Instructeurs de personnes handicapées
  • CNP 43100 – Aides-enseignants aux niveaux primaire et secondaire

Un autre tirage ciblant les technologies, les métiers et d’autres professions prioritaires a vu 139 invitations émises et une plage de scores CRS de 348 à 487.

  • CNP 20010 – Directeurs de l’ingénierie
  • CNP 20012 – Directeurs/directrices des systèmes informatiques et d’information
  • CNP 21111 – Professionnels de la foresterie
  • CNP 21112 – Représentants, experts-conseils et spécialistes agricoles
  • CNP 21120 – Professionnels de la santé et de la sécurité publique et environnementale
  • CNP 21211 – Scientifiques des données
  • CNP 21223 – Analystes de bases de données et administrateurs de données
  • CNP 21230 – Développeurs et programmeurs de systèmes informatiques
  • CNP 21231 – Ingénieurs et concepteurs de logiciels
  • CNP 21232 – Développeurs et programmeurs de logiciels
  • CNP 21233 – Concepteurs Web
  • CNP 21234 – Développeurs et programmeurs Web
  • CNP 21300 – Ingénieurs civils
  • CNP 21301 – Ingénieurs en mécanique
  • CNP 21310 – Ingénieurs électriciens et électroniciens
  • CNP 21311 – Ingénieurs en informatique (sauf les ingénieurs en logiciel et les concepteurs)
  • CNP 21320 – Ingénieurs chimistes
  • CNP 21321 – Ingénieurs industriels et de fabrication
  • CNP 21322 – Ingénieurs métallurgistes et des matériaux
  • CNP 21330 – Ingénieurs miniers
  • CNP 21331 – Ingénieurs géologues
  • CNP 22101 – Technologues et techniciens/techniciennes en géologie et minéralogie
  • CNP 22301 – Technologies et techniciens/techniciennes en génie mécanique
  • CNP 22302 – Ingénieurs industriels et technologues et techniciens de fabrication
  • CNP 22313 – Mécaniciens, techniciens et inspecteurs en instrumentation, électricité et avionique d’aéronef
  • CNP 62020 – Superviseurs des services alimentaires
  • CNP 63201 – Bouchers – commerce de détail et de gros
  • CNP 63202 – Boulangers
  • CNP 72011 – Entrepreneurs et superviseurs, métiers de l’électricité et des télécommunications
  • CNP 72014 – Entrepreneurs et contremaîtres, autres métiers de la construction, installateurs, réparateurs et réparateurs
  • CNP 72020 – Entrepreneurs et contremaîtres, métiers de la mécanique
  • CNP 72024 – Surveillants/surveillantes d’opérateurs de transport routier et d’autres transports terrestres
  • CNP 72100 – Machinistes et contrôleurs d’usinage et d’outillage
  • CNP 72101 – Outilleurs-ajusteurs
  • CNP 72104 – Assembleurs et ajusteurs de charpentes métalliques et de plaques
  • CNP 72106 – Soudeurs et opérateurs de machines assimilés
  • CNP 72200 – Électriciens (sauf systèmes industriels et électriques)
  • CNP 72201 – Électriciens industriels
  • CNP 72204 – Installateurs et réparateurs de lignes et de câbles de télécommunications
  • CNP 72205 – Techniciens/techniciennes en installation d’équipement de télécommunications et en service de câblodistribution
  • CNP 72300 – Plombiers
  • CNP 72302 – Monteurs d’installations au gaz
  • CNP 72310 – Charpentiers
  • CNP 72311 – Ébénistes
  • CNP 72320 – Briqueteurs/maçonnes
  • CNP 72400 – Mécaniciens de chantier et mécaniciens industriels
  • CNP 72401 – Mécaniciens/mécaniciennes d’équipement lourd
  • CNP 72404 – Mécaniciens d’aéronefs et inspecteurs d’aéronefs
  • CNP 72410 – Techniciens/techniciennes d’entretien automobile, mécaniciens et réparateurs de camions et d’autobus
  • CNP 72421 – Réparateurs et réparateurs d’appareils électroménagers
  • CNP 73100 – Finisseurs de béton
  • CNP 73102 – Plâtriers, installateurs et finisseurs de cloisons sèches et latteurs
  • CNP 73110 – Couvreurs et poseurs de bardeaux
  • CNP 73111 – Vitriers
  • CNP 73112 – Peintres et décorateurs (sauf les décorateurs d’intérieur)
  • CNP 73402 – Foreurs et dynamiteurs – exploitation à ciel ouvert, carrières et construction
  • CNP 82020 – Superviseurs, mines et carrières
  • CNP 82030 – Entrepreneurs en services agricoles et surveillants de ferme
  • CNP 93200 – Monteurs d’aéronefs et contrôleurs de montage d’aéronefs

Pour se qualifier pour les deux tirages, les candidats devaient soumettre des profils Entrée express au cours de la dernière année.

Les candidats doivent avoir un minimum de niveau de compétence linguistique canadien de 7 en français et de 6 en anglais pour se qualifier pour le programme FSSW.


En savoir plus

Comment immigrer dans la province canadienne de l’Ontario
Voici les 10 emplois les plus demandés en Ontario


Derniers tirages FSSW Ontario

Date Avis d’intention émis Plage de scores CRS Date de soumission du profil Entrée express
05-06-2023 139 (tech, métiers et autre priorité) 348-487 5 juin 2022 – 5 juin 2023
278 (santé, éducation et finances) 312-487

Vidéo


Quelles sont les exigences pour le volet Ontario Express Entry : Travailleurs qualifiés d’expression française?

Pour se qualifier, les candidats doivent avoir:

  • Demande en attente dans le cadre du système Federal Express Entry;
  • Minimum d’un an d’expérience de travail à temps plein ou équivalent temps plein sous le niveau professionnel 0, A ou B de la CNP ;
  • Baccalauréat, maîtrise ou doctorat équivalent canadien;
  • Minimum CLB niveau 7 à l’examen TEF (français); ET minimum CLB 6 à l’examen IELTS (anglais)
  • Intention de résider dans la province de l’Ontario.

Continue Reading

Actualités

La Finlande se joint à la liste des pays participant à Expérience internationale Canada

Published

on

Le Programme Expérience internationale Canada (IEC) est ouvert aux jeunes Finlandais par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) six mois seulement après qu’Ottawa a annoncé qu’il augmenterait de 20 % le nombre de personnes pouvant présenter une demande dans le cadre du programme.

En vertu de l’accord EIC entre le Canada et la Finlande, les jeunes de 18 à 35 ans pourront travailler et voyager dans le pays de l’autre à partir de l’année prochaine pendant un maximum de 12 mois dans chacune des trois catégories : vacances-travail, coopération internationale (stage ) et Jeunes Professionnels.

Le Canada permet actuellement à 36 pays de participer à la CEI, faisant de la Finlande le 37e ce pays une fois l’accord entré en vigueur.

« C’est une journée passionnante pour les jeunes du Canada et de la Finlande. La signature de cet accord sur la mobilité des jeunes signifie qu’il sera plus facile pour les jeunes Canadiens de voyager et de travailler en Finlande », a déclaré le ministre de l’Immigration, Sean Fraser.

« Pour les jeunes Finlandais, cet accord améliorera leur accès aux emplois au Canada et leur offrira des occasions de découvrir ce que notre grand pays a à offrir. En même temps, les employeurs canadiens disposeront d’un plus grand bassin de talents pour trouver les travailleurs dont ils ont besoin.


En savoir plus

Les États-Unis demandent au Canada de rétablir les exigences en matière de visa lors de la visite de ressortissants mexicains
Le nombre d’immigrants pour les visas de démarrage au Canada diminue en 2023
Le Canada prêt à enchâsser la promotion de l’immigration francophone dans la loi


Pays faisant partie du programme Expérience internationale Canada

Australie Hong Kong Saint Marin
L’Autriche Irlande Slovaquie
Belgique Italie Slovénie
Chili Japon Espagne
Costa Rica Corée du Sud Suède
Croatie Lettonie Suisse
République tchèque Lituanie Taïwan
Danemark Mexique Ukraine
Estonie Pays-Bas Royaume-Uni
Finlande Nouvelle-Zélande Andorre
France Norvège Canada
Allemagne Pologne
Grèce le Portugal

L’ajout de la Finlande à l’IEC a été annoncé à Thunder Bay, en Ontario, le vendredi 19 mai.

« Le tissu culturel de Thunder Bay et de notre région a été tissé avec la culture finlandaise. De la nourriture, de la langue et des traditions, des générations de Finlandais ont contribué à nos communautés de nombreuses façons importantes », a déclaré Patty Hajdu, ministre fédérale responsable de l’Agence de développement économique du Nord de l’Ontario.

« L’Accord Canada-Finlande sur la mobilité des jeunes donnera aux jeunes de toutes les origines du Canada l’occasion d’apprendre les uns des autres, renforçant ainsi les liens entre nos deux pays.

Cette année, le Canada étend l’IEC à près de 90 000 jeunes internationaux. Plus de 240 000 Canadiens ont participé à EIC depuis 2008.


Regarder la vidéo


Dans la catégorie vacances-travail de l’IEC, les candidats reçoivent des permis de travail qui leur permettent de travailler n’importe où dans le pays d’accueil. Ils n’ont pas besoin d’avoir une offre d’emploi et peuvent travailler pour plus d’un employeur pendant leur séjour dans le pays.

Dans la catégorie coop internationale ou stage, étudiants recevoir des permis de travail spécifiques à un employeur pour acquérir de l’expérience dans leur domaine d’études.

Le placement ou le stage doit être une exigence pour le programme d’études et les permis de travail sont donc spécifiques à l’employeur. Ces participants doivent travailler pour le même employeur au même endroit pendant toute la durée de leur séjour.

La catégorie des jeunes professionnels permet aux participants de recevoir des permis de travail spécifiques à un employeur pour acquérir une expérience de travail professionnelle ciblée dans leur domaine d’études ou leur cheminement de carrière.

Les candidats à l’IEC peuvent utiliser les services d’organisations reconnues pour planifier leurs voyages

L’emploi doit être un emploi qui contribue au développement professionnel du participant. Le permis de travail délivré est spécifique à l’employeur.

En vertu de l’IEC, les candidats ont la possibilité de venir travailler et de voyager au Canada avec l’aide d’un organisme reconnu (OR) pour les aider à planifier leur voyage.

Ces organisations, qui facturent généralement des frais pour leurs services, peuvent aider les candidats à :

  • obtenir des informations sur la culture canadienne, les langues, les lois, les impôts et les opportunités d’emploi ;
  • trouver un moyen de transport, et ;
  • fournir un soutien et des conseils généraux.

L’utilisation d’un OR peut aider certains de ceux qui souhaitent présenter une demande à partir de pays non-IEC à venir au Canada dans le cadre du programme. Chaque candidat à l’IEC qui utilise un RO doit fournir une lettre de confirmation indiquant que l’organisation l’aide et la télécharger sur son profil.

Voici une liste de ces organismes reconnus, leurs marchés cibles, les permis de travail qu’ils contribuent à fournir et les pays dans lesquels ils opèrent.


AIESEC Canada

AIESEC Canada est un organisme à but non lucratif qui aide à développer le leadership chez les jeunes.

Types de permis de travail :

Jeunes professionnels (permis de travail spécifique à l’employeur) pour le développement de carrière

Marché cible: Jeunes de 18 à 30 ans

Éligible à: Pays/territoires CEI, Brésil, Inde


Aller à l’international

GO International est une organisation canadienne qui offre des opportunités de travail et de voyage.

Types de permis de travail :

Vacances-travail (permis de travail ouvert)

Marché cible: Jeunes de 18 à 35 ans

Éligible à: Pays/territoires CEI, États-Unis


Association internationale pour l’échange d’étudiants en expérience technique (IAESTE)

L’IAESTE offre des opportunités dans des métiers liés à la technique.

Types de permis de travail :

Jeunes professionnels (permis de travail spécifique à l’employeur) pour le développement de carrière

International Co-op (Internship) (permis de travail spécifique à l’employeur) pour les étudiants

Marché cible: Jeunes de 18 à 35 ans

Éligible à: Pays IEC et autres pays partenaires de l’IAESTE


A-Way to Work/International Rural Exchange Canada Inc.

Par le biais de A-Way to Work, l’organisme à but non lucratif International Rural Exchange Canada offre des opportunités rémunérées aux jeunes dans :

· agriculture

· hospitalité

· arts culinaires

· tourisme

· horticulture

· aménagement paysager

· autres secteurs

Types de permis de travail :

Vacances-travail (permis de travail ouvert)

Jeunes professionnels (permis de travail spécifique à l’employeur) pour le développement de carrière

Marché cible: Jeunes de 18 à 35 ans

Éligible à: Pays/territoires CEI uniquement


Université Memorial de Terre-Neuve (MUN)

L’Université Memorial offre des stages aux étudiants et aux nouveaux diplômés.

Types de permis de travail:

Vacances-travail (permis de travail ouvert)

International Co-op (Internship) (permis de travail spécifique à l’employeur) pour les étudiants

Marché cible: Jeunes de 18 à 35 ans

Éligible à: Pays/territoires CEI uniquement


Stepwest

Stepwest propose des expériences de travail allant des emplois rémunérés dans les stations de ski aux stages étudiants spécifiques à l’industrie.

Types de permis de travail :

Vacances-travail (permis de travail ouvert)

Jeunes professionnels (permis de travail spécifique à l’employeur) pour le développement de carrière

Marché cible: Jeunes de 18 à 35 ans

Éligible à: Pays/territoires CEI uniquement


SWAP Vacances Travail

SWAP Vacances-Travail aide avec les vacances-travail et les opportunités de travail et de voyage pour les jeunes professionnels.

Types de permis de travail :

Vacances-travail (permis de travail ouvert)

Jeunes professionnels (permis de travail spécifique à l’employeur) pour le développement de carrière

Marché cible: Jeunes de 18 à 35 ans

Éligible à: Pays/territoires CEI, États-Unis

Continue Reading

Actualités

21 choses à rechercher lors de la visite d’appartements locatifs potentiels à Montréal

Published

on

Ce contenu est protégé par un mot de passe. Pour le voir, veuillez entrer le mot de passe 54321 ci-dessous :

La poste 21 choses à rechercher lors de la visite d’appartements locatifs potentiels à Montréal est apparu en premier sur Renseignements sur l’immigration et les visas au Canada. Services d’immigration canadiens et évaluation en ligne gratuite..

Continue Reading

Actualités

Le projet pilote d’immigration dans les régions rurales et du Nord contribue à alimenter la croissance de la population étudiante dans les écoles du Manitoba

Published

on

L’immigration au Manitoba par le Projet pilote d’immigration rurale et nordique (RNIP) aide à alimenter la croissance du nombre d’élèves fréquentant les écoles dans les communautés qui participent au programme d’immigration.

Dans le sud-est Manitobal’Altona/Rhénanie qui est en partie desservie par la Garden Valley School Division, participe au RNIP – et sa population étudiante est en plein essor.

Dans un CTV Nouvelles Winnipeg rapport, le surintendant de Garden Valley, Dan Ward, a attribué la croissance au sein des écoles du district aux élèves qui reviennent en classe après avoir été scolarisés à la maison pendant la pandémie COBID-19 et à l’immigration.

“Un facteur est que les étudiants qui reviennent après la pandémie qui ont été scolarisés à la maison et l’autre facteur sont les nouveaux arrivants”, aurait déclaré Ward.

“Nous avons pas mal de nouveaux arrivants dans la région de Winkler et sur cette base, nous avons vu une croissance assez importante dans notre division scolaire.”


En savoir plus

Les États-Unis demandent au Canada de rétablir les exigences en matière de visa lors de la visite de ressortissants mexicains
Le nombre d’immigrants pour les visas de démarrage au Canada diminue en 2023
Le Canada prêt à enchâsser la promotion de l’immigration francophone dans la loi


Les dernières données d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) révèlent que l’immigration au Manitoba a augmenté de 30,7 % en 2022, passant à 21 660 l’an dernier, contre 16 575 en 2021.

Au cours de cette période, le nombre de nouveaux résidents permanents arrivés dans la province des Prairies par le biais du RNIP est passé de 50 en 2021 à 150 l’an dernier. Au cours des trois premiers mois de cette année, le RNIP a accueilli 45 nouveaux résidents permanents supplémentaires, le mettant sur la bonne voie si la tendance actuelle se poursuit tout au long de l’année pour accueillir 180 nouveaux arrivants en 2023.

L’an dernier, le Manitoba a accueilli 51,8 % de nouveaux résidents permanents de plus grâce au Parcours des résidents temporaires à permanents (TR-à-PR) avec 1 640 nouveaux arrivants dans ce parcours en 2022.

La province a également accueilli plus du double de réfugiés l’an dernier qu’en 2021 avec 1 790 personnes venues s’installer dans la province en 2022 contre 845 l’année précédente.

Et le Manitoba a connu une légère augmentation des parrainages familiaux alors que des êtres chers ont rejoint leur famille dans la province. Le nombre de nouveaux résidents permanents à travers parrainages familiaux au Manitoba est passé à 2 780 l’an dernier, contre 2 340 en 2021.

Avec cette forte croissance de l’immigration au Manitoba, ses écoles voient plus d’élèves dans leurs salles de classe. Dans son rapport sur les inscriptions du 29 septembre 2022, récemment publié, le ministère provincial de l’Éducation révèle que le nombre total d’inscriptions a augmenté de 2,4 % l’an dernier.

Le ministre de l’Immigration laisse entendre que le RNIP pourrait devenir un programme permanent

Le retour des enfants scolarisés à la maison pendant la pandémie dans les salles de classe représente un peu moins du tiers de l’augmentation des effectifs scolaires. L’augmentation totale des inscriptions a été de 4 893, dont 68,9 %, soit 3 373 étudiants, étaient des étudiants fréquentant l’école pour d’autres raisons, notamment en tant qu’immigrants nouvellement arrivés.

Le RNIP, qui a stimulé l’immigration dans les régions où la fréquentation scolaire est la plus élevée au Manitoba, devrait devenir un programme d’immigration permanent ou du moins se poursuivre sous une forme ou une autre au-delà de sa date de fin prévue en août de l’année prochaine.

« De mon point de vue, le Programme d’immigration des régions rurales et du Nord a été un énorme succès », aurait déclaré le ministre de l’Immigration, Sean Fraser.

“Le seul commentaire critique que j’ai reçu est que les communautés qui bénéficient du programme aimeraient attirer plus de personnes grâce au programme.”


Regarder la vidéo


Dans le cadre du RNIP d’une durée de cinq ans, des immigrants qualifiés sont recrutés pour travailler dans des collectivités plus petites ayant une population vieillissante et des pénuries de main-d’œuvre.

Mais Fraser a averti que l’évaluation des performances du RNIP sera quelque peu difficile car il a été lancé pendant la pandémie.

“Nous n’avons pas encore pris officiellement la décision de rendre le programme permanent, non pas parce que nous n’aimons pas le programme, mais parce que les premières années d’existence du programme se sont déroulées dans des circonstances très difficiles pendant la pandémie de COVID-19”, a-t-il déclaré. aurait dit.

Pour être incluses dans le projet pilote, les communautés doivent :

  • avoir une population de 50 000 habitants ou moins et être située à au moins 75 km du centre d’une région métropolitaine de recensement, ou ;
  • ont une population pouvant atteindre 200 000 personnes et sont considérées comme éloignées des autres grandes villes, selon l’indice d’éloignement de Statistique Canada.

La suggestion de Fraser selon laquelle le RNIP se poursuivrait sous une forme ou une autre au-delà de l’année prochaine a été de la musique aux oreilles des maires des communautés participantes.

“J’ai entendu de première main des employeurs qui, sans le programme (RNIP), n’auraient peut-être pas pu rester ouverts l’année prochaine”, aurait déclaré la mairesse de Timmins, Michelle Boileau, à la CBC.

“Donc, cela a un impact très positif sur notre communauté d’affaires.”

Onze collectivités participent actuellement au programme pilote. Ceux-ci inclus:

Communauté Site communautaire
North Bay (Ont.) https://northbayrnip.ca/
Sudbury (Ont.) https://investsudbury.ca/why-sudbury/move-to-sudbury/rnip/
Timmins, Ontario www.timminsedc.com
Sault Ste. Marie, Ont. www.welcometossm.com
Thunder Bay (Ont.) https://gotothunderbay.ca/
Brandon, Man. www.economicdevelopmentbrandon.com
Altona/Rhénanie, MB www.sedrgpa.com
Moose Jaw (Saskatchewan) https://www.moosejawrnip.ca/
Claresholm, Alb. www.claresholm.ca
Vernon, C.-B. https://rnip-vernon-northok.ca/
West Kootenay (Sentier, Castlegar, Rossland, Nelson), C.-B. https://wk-rnip.ca/

Dans le cadre de ce programme pilote, les candidats doivent satisfaire aux critères d’admissibilité fédéraux et communautaires.

Les candidats dans le cadre du RNIP ont besoin d’une année d’expérience de travail à temps plein au cours des trois dernières années

Les exigences fédérales comprennent une expérience de travail admissible ou une exemption pour étudiant international.

Les candidats doivent avoir un an (1 560 heures) d’expérience de travail à temps plein ou à temps partiel au cours des trois dernières années, mais il n’est pas nécessaire qu’elle soit continue ou qu’elle soit avec un seul employeur. Elle doit toutefois comprendre la plupart des tâches principales et essentielles énumérées dans la Classification nationale des professions (CNP) et les heures non rémunérées et des travailleurs autonomes ne comptent pas.

Les candidats qui sont des étudiants internationaux sont dispensés d’avoir besoin d’une expérience de travail à condition qu’ils aient obtenu une maîtrise ou un doctorat ou :

  • avoir obtenu un diplôme d’un programme postsecondaire d’au moins deux ans dans la communauté recommandée ;
  • étudiaient à temps plein pendant toute la durée de deux ans ou plus;
  • a reçu le titre de compétence pas plus de 18 mois avant la date de la demande de résidence permanente, et ;
  • ils étaient dans la communauté pendant au moins 16 des 24 derniers mois passés à étudier pour obtenir le diplôme.

Ceux qui ont obtenu les diplômes supérieurs doivent encore :

  • avoir étudié en tant qu’étudiant à temps plein pendant la durée du diplôme dans la communauté recommandée;
  • a reçu le diplôme pas plus de 18 mois avant de demander la résidence permanente, et ;
  • ont été dans la communauté pendant toute la durée de leurs études.

Les candidats déjà au Canada n’ont pas besoin de prouver les fonds d’établissement en vertu du RNIP

Il existe des exigences linguistiques minimales de base pour le RNIP avec le niveau requis en fonction de la classification de l’emploi dans le système de classification nationale des professions. Les candidats doivent également détenir un diplôme d’études secondaires canadien ou un diplôme étranger équivalent avec un rapport accrédité d’évaluation des diplômes d’études (ECA).

La maîtrise de la langue peut être démontrée au moyen des normes Canadian Language Benchmarks (CLB) ou des Niveaux de compétence linguistique canadiens (NCLC).

Ces résultats doivent provenir d’un test de langue désigné et dater de moins de deux ans au moment de la demande.

Dans le cadre du programme, les candidats doivent démontrer qu’ils disposent de suffisamment d’argent pour subvenir à leurs besoins et à ceux des membres de leur famille pendant qu’ils s’installent dans leur communauté. Cela comprend les membres de la famille qui ne viennent peut-être pas au Canada.

Les candidats qui travaillent déjà légalement au Canada sont exemptés des exigences du fonds d’établissement.

Cet argent ne peut pas être emprunté à une autre personne et la preuve de fonds peut inclure :

  • relevés de compte bancaire;
  • des documents qui montrent des biens immobiliers ou d’autres investissements (tels que des actions, des obligations, des débentures ou des bons du Trésor), ou ;
  • les documents qui garantissent le paiement d’une somme d’argent déterminée à payer tels que les traites bancaires, les chèques, les chèques de voyage ou les mandats.

Continue Reading

Actualités

Bulletin d’information sur l’immigration au Canada – juin 2023

Published

on

Télécharger notre dernier bulletin : Taux d’immigration au Canada en voie d’établir un record pour cette année.

La poste Bulletin d’information sur l’immigration au Canada – juin 2023 est apparu en premier sur Renseignements sur l’immigration et les visas au Canada. Services d’immigration canadiens et évaluation en ligne gratuite..

Continue Reading

Actualités

Pourquoi les tirages au sort spécifiques à une profession d’Entrée express Canada entraîneront une baisse des scores CRS

Published

on

La décision du Canada d’introduire tirages spécifiques à une profession à travers le Entrée express système d’immigration est susceptible d’entraîner des scores minimaux inférieurs au système de classement global.

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada a annoncé le 31 mai que des tirages axés sur cinq grands domaines commenceraient à l’été 2023.

Ces domaines – soins de santé, STIM, métiers, transport et agriculture – ont été identifiés comme connaissant les pénuries de main-d’œuvre les plus graves au Canada.

Le ministre de l’Immigration, Sean Fraser, affirme que cette décision permettra aux programmes phares du Canada de répondre plus rapidement aux besoins du marché du travail.

Pour être admissibles, les candidats doivent avoir acquis au moins six mois d’expérience professionnelle au cours des trois dernières années dans l’un des 82 métiers répertoriés sous les champs.


En savoir plus

Chacun des 82 emplois à cibler dans les tirages au sort des professions d’Entrée express au Canada
Les camionneurs seront ciblés dans les nouveaux tirages au sort des professions Entrée express au Canada
Canada Entrée Express tire pour cibler 82 professions dans 5 domaines à partir de l’été 2023


Il reste des questions sans réponse sur ce à quoi ressembleront ces tirages, par exemple, IRCC ciblera-t-il les tirages sur l’ensemble du terrain ou sélectionnera-t-il des professions spécifiques pour chaque tirage ?

Mais quelle que soit la réponse à ces questions, on peut supposer que les notes minimales de CRS seront nettement inférieures à celles des récents tirages de tous les programmes.

Depuis le début de 2023, le Canada a effectué huit tirages pour tous les programmes avec scores CRS minimum allant de 481 à 507et en moyenne 489.

Les scores ont suivi une tendance à la baisse, mais il semble peu probable qu’ils atteignent les 400 inférieurs – vus pour la dernière fois dans les jours pré-pandémiques d’Entrée express.

Les tirages au sort spécifiques à une profession semblent susceptibles de changer cela.


Regarder la vidéo


Lorsque IRCC commencera à cibler les codes CNP, les candidats ayant une expérience de travail dans ces professions seront probablement invités à ce tirage.

Un expérimenté conducteur de camion avec un score de 250 pourraient s’asseoir indéfiniment dans le pool d’Entrée express sans recevoir d’invitation dans un monde où seuls les tirages de tous les programmes étaient effectués.

Du point de vue du Canada, il obtiendrait des candidats qui obtiendraient des scores élevés, mais il n’obtiendrait pas les bonnes personnes pour résoudre sa pénurie de camionneurs.

Les nouveaux tirages changent cela. Dans un tirage ciblant les camionneurs, tous les candidats du bassin ayant une expérience de camionneur sont en jeu. Cela ne signifie pas qu’ils recevront tous une invitation, mais cela signifie qu’ils ont tous une chance d’obtenir une invitation. Dans un tirage de tous les programmes, la plupart des camionneurs n’ont aucune chance.

Cela vaut pour les candidats ayant de l’expérience dans toutes les autres professions de la liste des 82 qui a été publiée le 31 mai.

Les candidats doivent penser stratégiquement

Les candidats à l’immigration ont également la possibilité d’avoir une vision stratégique de leurs candidatures.

Avec l’exigence de six mois d’expérience de travail, il est possible pour un candidat de consulter cette liste de professions et de décider de sortir et d’acquérir six mois d’expérience de travail dans l’un des codes CNP.

Il y a un léger risque attaché à cela – IRCC a été explicite lorsqu’il a annoncé la liste que ces cinq champs et 82 codes CNP étaient pour 2023 seulement.

Cependant, bien que certains codes puissent être ajoutés ou supprimés pour 2024, un problème de pénurie de main-d’œuvre n’est pas résolu aussi rapidement que cela.

On peut affirmer avec une certaine confiance que la liste des professions pour 2024 ne sera pas radicalement différente de la liste pour 2023.

Conclusion

Il reste beaucoup d’inconnues au sujet de la transition du Canada vers des tirages spécifiques à une profession via Entrée express, y compris la fréquence des tirages et les codes CNP qui seront ciblés.

D’ici la fin de l’année, on saura plus clairement à quelle fréquence IRCC a l’intention d’utiliser ses pouvoirs pour cibler des professions et quelles professions il ciblera plus que d’autres.

Mais ce que l’on peut dire avec une certaine certitude, c’est que les tirages ciblant des professions spécifiques auront des scores CRS inférieurs à ceux de tous les programmes.

Si vous êtes un candidat possédant les six mois d’expérience requis dans l’une des 82 professions, vous avez maintenant plus de chances de réussir à recevoir une invitation Entrée express.

Tout deviendra clair au cours des six prochains mois.

Continue Reading

Trending