Connect with us

Canada

Les obstacles persistants pour les immigrants dans l’industrie de la development au Québec

Published

on

Spread the love

Les défis continus rencontrés par les immigrants dans l’industrie de la development au Québec sont mis en avant, malgré une pénurie manifeste de main-d’œuvre. Une étude conduite entre 2021 et 2022 par des organismes affiliés à l’Université de Montréal a révélé des obstacles significatifs liés aux difficultés linguistiques, à la complexité des démarches administratives et aux problèmes associés au statut temporaire. Cette étude, impliquant environ 250 répondants dont des immigrants, employeurs, et acteurs du milieu comme des syndicats, a été inspirée par une initiative de la Fee de la development du Québec (CCQ) visant à examiner de plus près la relation des immigrants avec cette industrie réglementée, en collaboration avec plusieurs organismes locaux.

Les démarches de reconnaissance professionnelle sont identifiées comme des freins majeurs à l’accès au marché du travail pour les immigrants. L’absence d’accompagnement personnalisé et d’info claire sur la reconnaissance des acquis et des compétences contribue à la complexité du processus. Le statut temporaire, notamment, peut conduire à des conditions d’abus, avec des travailleurs recrutés à l’étranger se retrouvant souvent moins bien payés que leurs homologues, et exposés à des risques accrus de marginalisation professionnelle.

Advertisement

La maîtrise de la langue française est un autre impediment majeur à l’intégration des immigrants dans l’industrie de la development. L’étude souligne que la non-maîtrise du français peut être discriminatoire, impactant la reconnaissance des compétences, l’accès et le maintien de l’emploi ainsi que l’avancement professionnel. Des témoignages d’immigrants révèlent les défis personnels et professionnels rencontrés en raison de barrières linguistiques.

Comparez les meilleures offres de eSIM

Face à ces constats, l’étude suggest une trentaine de recommandations visant à améliorer l’intégration des immigrants dans l’industrie de la development. Ces recommandations incluent l’accompagnement individualisé des immigrants, la simplification des démarches de recrutement à l’étranger, et l’offre de companies d’accompagnement aux entreprises. L’objectif est de créer des ponts entre les différents acteurs de l’industrie, les establishments publiques, et les organismes communautaires pour faciliter l’intégration des immigrants dans ce secteur clé de l’économie québécoise.

Advertisement

Supply : Le Devoir

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *