Connect with us

Canada

Portrait des minorités visibles au Québec

Published

on

Selon un récent rapport de l’Institut de la statistique du Québec, la half des personnes points de minorités visibles dans la inhabitants québécoise âgée de 15 à 64 ans a plus que doublé en 20 ans, passant d’environ 7 % en 2001 à près de 18 % en 2021. Au Canada, le terme “minorité seen” est utilisé officiellement pour désigner des personnes non autochtones qui ne sont pas de race blanche ou de couleur blanche. Les minorités visibles comprennent, entre autres, les personnes d’origine africaine, asiatique, latino-américaine, moyen-orientale, et mixte.

Entre 2001 et 2021, le nombre de personnes points de minorités visibles âgées de 15 à 64 ans a augmenté de 590 000, tandis que le nombre de personnes non points de minorités visibles a diminué de 225 000. En 2021, au Québec, 90 % des personnes points de minorités visibles étaient soit noires (30 %), arabes ou asiatiques occidentales (24 %), latino-américaines (14 %), sud-asiatiques (10 %) ou chinoises (9 %).

Advertisement

Langue et scolarité

Environ 66 % des personnes points de minorités visibles âgées de 15 à 64 ans ont indiqué avoir une langue maternelle autre que le français ou l’anglais. Cette half dépasse les 90 % chez les personnes latino-américaines et se situe autour de 80 % chez les personnes chinoises, sud-asiatiques et arabes.

En ce qui concerne la scolarité, environ 35 % des personnes points de minorités visibles âgées de 15 à 64 ans ont fait des études universitaires (baccalauréat et plus). Cette proportion descend à environ 24 % chez les personnes non points de minorités visibles.

Advertisement

Participation au marché du travail

Le taux d’emploi chez les personnes points de minorités visibles est d’environ 68,0 %, comparé à environ 74,9 % chez les personnes non points de minorités visibles. Un écart d’environ 7 factors est noté entre les deux groupes.

Le taux d’emploi des femmes et des hommes noirs (respectivement 76,5 % et 81,2 %) est légèrement supérieur à celui des femmes et des hommes non issus de minorités visibles (respectivement 75,3 % et 79,7 %).

Les taux d’emploi des personnes points de minorités visibles détenant une formation postsecondaire se situent entre 67 % (personnes chinoises) et 81 % (personnes noires).

Advertisement

Comparativement à d’autres provinces, le taux d’emploi des personnes points de minorités visibles vivant au Québec (73,6 %) est supérieur à celui de l’Ontario (70,1 %), mais semblable à celui de la Colombie-Britannique (73,8 %).

Revenu moyen d’emploi

En 2019, le revenu d’emploi moyen des personnes points de minorités visibles s’élevait à environ 43 840 $, alors que celui du reste de la inhabitants était d’environ 56 350 $. L’écart entre les deux groupes a diminué, passant de 28 % en 2015 à 22 % en 2019.

Le revenu d’emploi moyen des personnes points des minorités visibles se fixait à environ 37 800 $ chez les femmes et à 49 800 $ chez les hommes. Chez les femmes, l’écart de revenu avec le reste de la inhabitants se situe à environ 21 % et chez les hommes, à environ 23 %.

Advertisement

L’analyse par groupe d’appartenance montre des variations : le revenu d’emploi moyen des personnes points de minorités visibles allait d’environ 41 800 $ (personnes noires) à environ 47 700 $ (personnes arabes).

Supply : Institut de la statistique du Québec, à partir des données du recensement de Statistique Canada, 2021

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *