Connect with us

Canada

Prix des loyers à Montréal – novembre 2023

Published

on

Spread the love

Dans le cadre de l’analyse constante du marché locatif de Montréal, le rapport de novembre 2023 de liv.lease offre des views cruciales sur les tendances actuelles des prix des loyers dans la ville. Ce rapport met en lumière les variations des loyers pour les unités meublées et non meublées, en se concentrant principalement sur les appartements d’une chambre. Il offre une comparaison détaillée des changements de loyers à l’échelle de la ville et analyse les variations significatives par quartier. L’étude de ces tendances fournit des informations précieuses tant pour les locataires que pour les propriétaires, leur permettant de mieux comprendre l’évolution du marché locatif de Montréal.

1. Moyenne des loyers à l’échelle de la ville pour les unités non meublées :

Advertisement
  • Le loyer moyen pour une unité non meublée d’une chambre à Montréal a diminué de 10 $, s’établissant à 1 587 $ par mois.
  • En comparaison annuelle, ce tarif a augmenté de seulement 32 $, soit 2,06 % depuis novembre 2022.

2. Variations des loyers par quartier :

  • Unités non meublées d’une chambre :
    • Hausse la plus significative à Hochelaga-Maisonneuve (+10,16 %).
    • Augmentations notables à Saint Henri (+3,30 %), Ahuntsic Cartierville (+2,38 %) et Verdun (+1,87 %).
    • Baisses substantielles à Côte-des-Neiges (-9,78 %) et Villeray-Parc-Extension (-5,87 %).
  • Unités meublées d’une chambre :
    • Augmentations à Westmount (+4,74 %), Côte-des-Neiges (+3,28 %) et Saint-Laurent (+2,97 %).
    • Diminutions marquées à Hochelaga-Maisonneuve (-7,75 %) et Le Plateau-Mont-Royal (-6,99 %).

3. Comparaison des unités meublées et non meublées :

  • Les unités meublées d’une chambre se louent en moyenne 134 $ de plus que les unités non meublées.

4. Quartiers les plus et les moins chers :

  • Le plus cher : Centre-ville de Montréal, avec un loyer moyen de 1 797 $ par mois pour une unité non meublée d’une chambre.
  • Le moins cher : Ahuntsic-Cartierville, avec un loyer moyen de 1 365 $ par mois pour une unité similaire.
  • Comparaisons détaillées des loyers pour les unités d’une, deux et trois chambres dans chaque quartier.

Voici le tableau des loyers moyens pour les appartements non meublés par kind de logement dans différents quartiers de Montréal, avec la tendance des prix indiquée à côté du montant :

Quartier 1 chambre 2 chambres 3 chambres
Ahuntsic-Cartierville 1 365 🔻 1 758 🔻 2 153 🔻
Côte-des-Neiges 1 484 🔻 1 849 🔻 2 436 🔻
Centre-ville 1 797 🔺 2 506 🔺 3 380 🔺
Hochelaga-Maisonneuve 1 493 🔺 1 796 🔺 2 326 🔻
Notre-Dame-de-Grâce 1 596 🔺 1 870 🔻 2 389 🔻
Saint Henri 1 638 – 2 144 – 2 152 –
Saint-Laurent 1 413 🔻 1 911 🔻 2 322 🔺
Le Plateau-Mont-Royal 1 774 🔻 2 211 🔻 2 953 🔻
Verdun 1 729 🔺 2 282 🔺 2 565 🔺
Villeray-Parc-Extension 1 477 🔻 2 017 🔻 2 196 🔻
Westmount 1 694 🔺 2 235 🔺 2 858 🔺
Les flèches vers le bas (🔻) indiquent une baisse des prix, les flèches vers le haut (🔺) indiquent une augmentation, et le tiret (-) indique qu’il n’y a pas eu de changement significatif dans les prix.

Voici le tableau des loyers moyens pour les appartements meublés par kind de logement dans différents quartiers de Montréal, avec la tendance des prix indiquée à côté du montant :

Quartier 1 chambre 2 chambres 3 chambres
Ahuntsic-Cartierville 1 604 🔻 2 100 🔻 2 653 –
Côte-des-Neiges 1 823 🔺 2 310 🔺 3 339 🔻
Centre-ville 1 820 🔺 2 494 🔻 3 371 🔻
Hochelaga-Maisonneuve 1 573 🔻 2 025 🔻 2 808 –
Notre-Dame-de-Grâce 1 608 🔻 2 097 🔻 3 307 🔻
Saint Henri 1 838 🔻 2 386 🔻 2 428 –
Saint-Laurent 1 535 🔺 2 153 🔺 2 539 –
Le Plateau-Mont-Royal 1 851 🔻 2 488 🔻 x
Verdun x 2 201 🔻 x
Villeray-Parc-Extension 1 716 🔻 2 107 🔺 2 576 🔺
Westmount 1 842 🔺 2 553 🔻 x
Les flèches vers le bas (🔻) indiquent une baisse des prix, les flèches vers le haut (🔺) indiquent une augmentation, le tiret (-) indique qu’il n’y a pas eu de changement significatif dans les prix et “x” indique qu’aucune donnée n’est disponible.

Il est clair que les prix des places peuvent varier significativement selon le quartier et le kind de logement, meublé ou non. Voici quelques conseils utiles pour les nouveaux arrivants :

  1. Price range et quartier : Déterminez votre funds avant de choisir un quartier. Les zones comme Ahuntsic-Cartierville et Côte-des-Neiges offrent des choices plus abordables, tandis que le centre-ville représente l’choice la plus onéreuse.
  2. Meublé ou non meublé : Réfléchissez à la nécessité de louer un appartement meublé. Si vous n’avez pas de meubles, un appartement meublé peut être avantageux à courtroom terme, bien qu’il soit souvent plus coûteux.
  3. Anticiper la saisonnalité : Tenez compte de la saisonnalité du marché locatif. Les périodes de transition, comme la rentrée scolaire, peuvent influencer la disponibilité et les prix des logements.
  4. Visites et comparaisons : Planifiez des visites dans différents quartiers pour comparer non seulement les prix, mais aussi l’ambiance et les companies locaux.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les démarches à suivre à votre arrivée, je vous invite à écouter notre webinaire spécialement conçu pour vous fournir des informations précieuses et des conseils pratiques pour faciliter votre set up et votre intégration au Québec. Pour accéder au webinaire et commencer à planifier votre arrivée avec confiance, veuillez visiter le lien suivant : Webinaire sur les démarches à l’arrivée au Québec. C’est une excellente opportunité pour acquérir des connaissances clés et poser vos questions à des consultants en immigration et en établissement.

La session d’data porte sur la crise du logement à Montréal et au Canada, discuté par Antoine Schaefer, un agent immobilier spécialisé dans l’accompagnement des nouveaux arrivants. Il aborde l’évolution du marché immobilier, soulignant la hausse significative des prix et la difficulté accrue pour trouver des logements, particulièrement pendant et après la pandémie de COVID-19. Il mentionne également la nouvelle loi limitant les achats immobiliers par les non-résidents canadiens, mise en place en 2023. Antoine explique que la pénurie de logements est exacerbée par un besoin croissant de travailleurs étrangers au Québec et un manque de development de nouveaux logements.

Advertisement

Pour la recherche de logement, il recommande le web site Centris.ca, une supply fiable gérée par la career immobilière. Il met en garde contre les difficultés supplémentaires pour ceux avec des animaux de compagnie, surtout les chiens de grande taille, et les familles nombreuses cherchant des logements spacieux.

Il évoque également les particularités du marché locatif à Montréal, comme la popularité de la colocation, surtout parmi les étudiants. Antoine souligne que Montréal reste relativement plus abordable que d’autres grandes villes canadiennes comme Vancouver ou Toronto, mais que les prix ont néanmoins augmenté de manière significative ces dernières années.

Enfin, il discute des différences entre les sorts de logements, la terminologie spécifique au Québec (par exemple, “4 et demi” (4 1/2) pour un appartement avec deux chambres), et les tendances actuelles en matière de location et d’achat.

Advertisement

Supply : Liv.lease

Crédit Picture : Immigrer.com, Maisons du quartier Notre-Dame-de-Grâce (NDG), Montréal

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *