Connect with us

Canada

Prolongation du programme canadien pour aider les Ukrainiens à fuir leur patrie déchirée par la guerre

Published

on

Spread the love

La voie d’autorisation de voyage d’urgence Canada-Ukraine (CUAET) est prolongée pour donner à encore plus d’Ukrainiens qui espèrent fuir leur pays déchiré par la guerre une chance de trouver un endroit sûr où vivre au Canada, a déclaré le ministre de l’Immigration, Sean Fraser.

« Nous restons déterminés à aider ceux qui fuient l’invasion illégale et injustifiable de l’Ukraine par la Russie », a déclaré Fraser.

Advertisement

« Nous continuons à travailler pour offrir aux Ukrainiens un refuge temporaire ainsi que les services d’établissement et les soutiens essentiels dont ils ont besoin pour prospérer dans les communautés partout au Canada. Le Canada continuera de soutenir le peuple ukrainien, y compris ceux qui ont été forcés de fuir l’invasion insensée de la Russie.


En savoir plus Nouvelles sur l’immigration au Canada

Déluge d’approbations de visas temporaires via l’autorisation Canada-Ukraine pour les voyages d’urgence
Tout ce que vous devez savoir sur l’autorisation Canada-Ukraine pour les voyages d’urgence
Le Canada ouvre les candidatures pour le parcours de voyage d’urgence en Ukraine

Advertisement

Après que les forces du président russe Vladimir Poutine ont envahi l’Ukraine en février de l’année dernière, le Canada a ouvert ses bras aux Ukrainiens en mettant en place la voie CUAET le 17 mars 2022.

Au cours de sa première année de mise en place, cette voie a reçu 943 730 demandes de résidence temporaire, dont 616 429 qui ont été approuvées, révèlent les dernières données d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

Dans le cadre du CUAET, 133 323 personnes sont déjà arrivées au Canada.

Advertisement

Mercredi, le ministre de l’Immigration a annoncé que la voie CUAET serait prolongée, ce qui signifie :

  • Les Ukrainiens et les membres de leur famille auront jusqu’au 15 juillet de cette année pour demander gratuitement un visa CUAET à l’étranger ;
  • toute personne titulaire d’un visa CUAET aura jusqu’au 31 mars de l’année prochaine pour se rendre au Canada dans le cadre des mesures spéciales, et ;
  • Les titulaires du CUAET qui sont déjà ici au Canada auront jusqu’au 31 mars de l’année prochaine pour prolonger ou ajuster leur statut temporaire grâce à ces mesures, sans frais.

« Grâce à ce nouveau programme, ceux qui fuient la guerre de Vladimir Poutine en Ukraine pourront rester au Canada jusqu’à trois ans et bénéficieront de la gratuité travail ouvert et permis d’études», a tweeté Fraser lors de l’annonce du programme l’année dernière.

Le Canada accorde une aide financière temporaire aux Ukrainiens et supprime les frais

Ottawa a augmenté sa capacité de traitement des demandes d’immigration en Europe après la mise en œuvre de la voie CUAET et a également envoyé des kits biométriques mobiles à Varsovie, Vienne et Bucarest pour prendre les empreintes digitales et les portraits de réfugiés ukrainiens potentiels dans le but de s’assurer que les précautions de sécurité appropriées étaient prises avec la vague dans les candidatures.

Le gouvernement a également augmenté ses programmes fédéraux d’établissement pour inclure la formation linguistique, l’orientation, l’aide à l’emploi et d’autres formes de soutien pour les Ukrainiens qui s’installent dans leurs nouvelles communautés.

Advertisement

En plus des services d’établissement, les Ukrainiens fuyant vers le Canada se voient également offrir une aide financière transitoire de 3 000 $ par adulte et de 1 500 $ par enfant.


Vidéo

Advertisement

« Ces fonds aideront les ressortissants ukrainiens et les membres de leur famille à répondre à leurs besoins de base, tels que le transport et le logement à plus long terme, à mesure qu’ils arrivent dans les communautés du Canada et trouvent un emploi », note IRCC sur son site Web.

« Les services d’établissement resteront disponibles pour les Ukrainiens et les membres de leur famille après leur arrivée afin qu’ils puissent participer pleinement aux communautés canadiennes pendant leur séjour ici. Les Ukrainiens et les membres de leur famille continueront également de bénéficier de l’aide financière transitoire unique, ainsi que de l’accès à des logements d’urgence jusqu’à deux semaines, si nécessaire, après leur arrivée au Canada.

Une ligne téléphonique dédiée fournit des informations aux Ukrainiens

Une fois que le CUAET cessera de recevoir des demandes de l’étranger à la mi-juillet, les Ukrainiens souhaitant venir au Canada de l’étranger pourront toujours demander un visa ou un permis de travail ou d’études par le biais des programmes de résidence temporaire existants d’IRCC, mais seront assujettis à des frais et exigences standards.

Advertisement

Parmi les mesures d’immigration annoncées depuis le début de la guerre russo-ukrainienne pour les Ukrainiens figurent :

  • un canal de service dédié aux demandes de renseignements sur l’Ukraine qui est disponible pour les clients au Canada et à l’étranger au 613-321-4243, les appels à frais virés étant acceptés. De plus, les clients peuvent ajouter le mot-clé « Ukraine2022 » au formulaire Web d’IRCC avec leur demande et leur courriel est alors prioritaire;
  • le traitement urgent des documents de voyage, y compris la délivrance de documents de voyage aller simple pour les membres de la famille immédiate des citoyens canadiens et des résidents permanents qui n’ont pas de passeport valide;
  • une page Web mise à jour pour fournir des informations à jour sur les mesures. Cette page comprend du contenu en ukrainien pour faciliter la consultation ;
  • l’autorisation pour les Ukrainiens actuellement au Canada de prolonger leur séjour ou de rester plus longtemps au Canada en accordant la priorité au renouvellement des permis de travail et d’études, et en étendant une politique qui permet aux individus de demander un permis de travail depuis le Canada. Cette politique permet aux résidents temporaires qui reçoivent une offre d’emploi de rester au Canada et de commencer à travailler en attendant que leur demande de permis de travail soit traitée, et ;
  • la délivrance de permis de travail ouverts aux visiteurs, travailleurs et étudiants ukrainiens qui sont actuellement au Canada et ne peuvent pas rentrer chez eux, afin qu’ils puissent rester plus longtemps s’ils le souhaitent. Les frais sont annulés, rétroactivement au 22 février de l’année dernière, pour certains documents de voyage et d’immigration, tels que les passeports canadiens, les documents de voyage pour résidents permanents, les preuves de citoyenneté, les visas de visiteur et les permis de travail et d’études.
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *