Connect with us

Canada

Le Canada renforce l’accueil des nouveaux arrivants francophones qualifiés

Published

on

Spread the love

Le Canada renforce son engagement envers les communautés francophones en minorité en mettant l’accent sur l’immigration de francophones qualifiés hors Québec. Le ministre Marc Miller a souligné l’significance de ces efforts avec le lancement des invites Entrée categorical en 2024, ciblant des individus au profil linguistique et professionnel spécifique. En novembre dernier, l’IRCC a fixé des objectifs progressifs pour augmenter la half des immigrants francophones hors Québec dans l’immigration totale, visant 6 % en 2024, 7 % en 2025, et 8 % en 2026. En janvier 2024, des initiatives telles que la Politique d’immigration francophone et son plan d’motion ont été dévoilées pour stimuler la croissance et le dynamisme démographique des communautés francophones minoritaires. Ces efforts incluent un focus particulier sur les candidats francophones through Entrée categorical, affirmant l’engagement du Canada en faveur de la prospérité des francophones en dehors du Québec.

Advertisement

« L’immigration francophone joue un rôle essential dans le renforcement de notre identité nationale et dans la croissance économique des communautés francophones en scenario minoritaire hors Québec. Alors que nous continuons d’être confrontés à des pénuries de main-d’œuvre dans des secteurs clés comme les soins de santé, les transports et la building résidentielle, l’apport de nouveaux arrivants talentueux est essentiel pour notre économie, automobile ils soutiennent les entreprises et collectivités locales. Le système Entrée categorical permet au Canada de s’assurer qu’il a les travailleurs qualifiés nécessaires pour croître et réussir, tout en soulignant notre engagement à soutenir la vitalité et à rétablir le poids démographique des communautés francophones en scenario minoritaire. » – Marc Miller, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

La sélection des catégories d’immigration pour 2023 a été guidée par des analyses du marché du travail et des consultations avec des partenaires à travers le Canada. Ces décisions s’appuient sur les besoins en main-d’œuvre de 2022 à 2031, identifiés lors de consultations en 2022 et 2023. En juin 2022, des ajustements législatifs ont permis de prioriser des immigrants avec des compétences spécifiques, dont la maîtrise du français. L’immigration est essentielle à la croissance de la main-d’œuvre canadienne, les immigrants francophones qualifiés représentant une half significative des admissions récentes.

Supply : Newswire

Advertisement

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *